26

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Angel,
Contente d'avoir pu t'aider un peu, le plus dur à faire est de préparer le dossier, de toutes façons tu auras droit à la parole avec la JAF avant qu'elle ne vous voit tous les deux, le jour de l'ONC chaque époux passe un petit moment seul avec elle pour expliquer ses raisons pour le divorce, sa situation et ses prétention pour la pension alimentaire, il faudra être vigilante à ce que tu dis et aller directement aux choses sans trop étaler ta vie privée, te cantonner à l'essentiel.
Je comprends aussi que tu ne pourras sans doute pas éviter un divorce pour faute, mais il faudra que tu sois vigilante sur la date à laquelle il faudra que tu fasses une demande reconventionnelle, c'est ton mari qui a initié cette demande ? si tu ne signes pas le PV d'acceptation il va être obligé de t'assigner et de proposer un mode de divorce autre que par "consentement mutuel" il risque aussi de t'assigner pour "faute" mais comme je te l'ai déjà dit, la faute il faut qu'elle soit réelle et pouvoir la prouver.
Si ce n'est pas trop pénible pour toi, viens nous tenir au courant de "l'après" ONC ton expérience peux aider d'autres femmes (ou hommes tous ne sont pas comme ton mari et certain vivent aussi avec des espèce de mégères ...).
J'espère sincèrement que ton ONC te sera favorable, ne dépense pas non plus toute ton énergie pour préparer ton dossier, gardes toi des moments rien que pour toi, tant que tu peux le faire vas chez le coiffeur et occupe toi de toi, garde actif ton réseau d'amis et ne te coupe surtout pas des gens, et surtout garde une bonne image de toi, dis toi que tu n'es pas la seule dans ce cas là et surtout dit toi que pour certaines c'est encore pire ... en ce moment je me dis que la femme qui a fait les gros titre du 20;00 récemment et pour laquelle le Président est intervenu a eu une vie vraiment terrible, ça me permet de relativiser, je me dis que je suis en bonne santé, mes enfants aussi, je suis autonome mon ex mari n'a plus rien à voir avec ma vie et n'interfère plus en rien pour ce qui me concerne, j'ai préféré me passer de sa malheureuse PA et gagner une liberté totale qui aujourd'hui vaut tout l'or du monde à mes yeux.
Bon courage et dis toi qu'un jour le divorce sera prononcé et qu'il n'en restera que des souvenirs qui j'espère ne seront pas trop douloureux pour toi.

27

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonsoir Ashton86
Oui je comprends ton message. Mais quand tu me dis de préparer mon dossier pour la JAF je pense que c'est mes arguments verbales comme tu me l'as conseillé dans tes précédents messages pour ne pas me retrouver au dépourvu et oublier des choses.  les justificatifs, je ne dois pas les produire ce jour là, c'est mon avocat ou bien est ce que je peux ramener d'autres preuves ? Bien sûr que je donnerai des nouvelles après la JAF et je ne manquerai pas d'aider d'autres personnes comme tu le fais avec moi. Sur cette période, je suis dans le doute. C'est mon mari qui a lancé la requête de divorce mais vraiment sur un coup de tête. Et comme je lui ai dit ses actes impulsifs lui retombent dessus car moi je n'ai rien fait pour bloquer sa démarche. Cela, du fait qu'il veut m'imposer des choses et me faire plier à ses quatre volontés. Mais au fonds de moi, je suis dans la phase où j'espère peut-être un revirement de la situation. Je n'accepte pas vraiment ce divorce. C'est bête mais je n'ai pas forcément envie de me séparer de lui alors qu'au fonds de moi face à son attitude je me dis aussi que c'est la meilleure des choses, qu'il ne changera pas. Je me pose beaucoup de questions à savoir s'il veut réellement encore divorcé ? Est ce qu'il n'attend pas un pas de ma part mais moi je ne peux pas car je suis bien obligée de préparer mon dossier vu que le divorce est lancé. Je suis dans une période de questionnement et je crois que je devrais aller un psy pour m'aider finalement à accepter ce divorce. Je me berce d'illusions ou alors je ne me trompe pas mais comme aucun des deux n'engage le dialogue, on poursuit tous les deux nos dossiers et on avance ainsi. Pour l'instant, il rentre tous les soirs pour dormir, il y a encore sa présence et un peu le matin. La séparation totale me fait peur ou me fera peut-être redescendre sur terre. Il est vrai qu'hier, j'étais à bout et j'ai eu envie de décompresser mais ces moments là sont plus rares que les moments de détresse et de solitude. Je n'ai pas beaucoup d'amies. Elles sont toutes mariées et peu disponibles donc je me retrouve comme une idiote chez moi à pleurer sur mon sort. Je sais que d'autres traversent des épreuves bien plus difficiles. Je suis loin d'être une égoïste. Si tu es toujours dans ton divorce pour faute, tu es bloquée pour refaire ta vie ou as-tu retrouvé un compagnon ? Si cela dure je risque de passer encore beaucoup de mois seule. Merci encore de ton aide. Cela fait du bien de converser avec des personnes qui vivent ou ont vécu la même chose que moi.

28

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonsoir Angel,
Oui quand je dis "préparer ton dossier" c'est un peu une image il s'agit bien en fait de préparer ton argumentaire pour la juge, le dossier "papier" tu le constitues avec ton avocate qui se chargera de le transmettre.
En revanche la suite de ton message me laisse penser qu'effectivement tu subis ce divorce de la part de ton mari qui a peut être agi d'une manière impulsive, et bien il faut vraiment que tu arrives à discuter avec lui, tu ne peux pas laisser faire une procédure et risquer de divorcer tout simplement pour une coup de tête ou parce que ta fierté t'empêche d'aller vers ton mari pour en discuter. Un divorce est une chose grave et traumatisante donc ne vous faites pas du mal juste à cause d'une fierté mal placée
Je suis pour ma part divorcée depuis de nombreuses années, mon compagnon a un divorce conflictuel très difficile avec une épouse "acariâtre" (et le mot est faible), cela ne nous empêche pas de vivre ensemble, et de profiter pleinement de la vie, nous voyageons beaucoup et sommes heureux ensemble, de toutes façon que sa "bonne femme" le veuille ou non un jour ce satané divorce sera prononcé elle ne pourra pas garder ce mariage valide jusqu'à la fin de sa vie il faudra bien qu'elle lâche prise un jour. Personnellement je m'en fou un peu, je suis avec un homme exceptionnel et je suis heureuse donc ...
J'ai aussi connue la situation de la divorcée au milieu des couples fiers de l'être :-) mais quelle foutaise !! la plupart de mes copines m'enviaient ma liberté et mon indépendance, et beaucoup de ces amies sont elles aussi maintenant divorcées, la différence c'est qu'elles auront attendu plus longtemps pour sauter le pas vers l'inconnu, c'est vrai que ça fait peur mais pour ma part je n'ai jamais regretté j'ai fais le bon choix.

29

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonsoir Ashton86
Je comprends que ce n'est plus toi qui est en galère mais ton compagnon. Effectivement il n'y a pas que les hommes qui sont pourris mais les femmes aussi. Mais je me pose une question ? Si on s'embarque dans un divorce pour faute normalement on a pas le droit de rencontrer quelqu'un d'autres. Tant qu'on est pas divorcé on se soit fidélité. Apparemment on peut quand même refaire sa vie sans risquer quoique ce soit. Je craignais un peu de rester seule trop longtemps. Effectivement je vais essayer de parler avec mon mari mais c'est très difficile. Comme il a "piqué" pas mal de choses dans la maison, maintenant je suis très méfiante avec lui et cela ne resserre pas du tout les liens. Mais c'est de sa faute. Je constate que beaucoup de tes connaissances sont divorcées et c'est super sympa d'aider les gens comme tu le fais. Je souhaite à ton compagnon de s'en sortir mais c'est plus facile comme vous êtes ensembles. Il y a un bon dieu sur terre pour t'avoir permis de rencontrer cet homme exceptionnel. Tu dois le mériter j'en suis sûre car tu m'as beaucoup aidé et renseigné. Avec mon avocate, je ne savais pas grand chose et maintenant tout est plus clair grâce à toi.

30

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonsoir Angel,
Oui ma situation est un peu différente de la tienne, on va dire que mon compagnon se traine un peu le boulet que toi tu te traines :-) ceci dit j'ai plus de recul que toi et peux donc relativiser les choses, c'est plus difficile pour toi ce que je peux tout à fait comprendre.
Oui tu peux refaire ta vie avant d'être divorcée mais c'est aussi prendre le risque de te mettre en faute, enfin il y a aussi une règle dans les divorces pour fautes, par exemple mon compagnon sa future ex demande le divorce pour faute car il est parti et il vit avec moi, mais dans ce cas lorsqu'il a reçu l'assignation de sa future ex il a répondu et a dit pourquoi il est parti, (elle ne devait pas s'attendre à sa réponse ...) enfin il a mis en avant les choses qu'il avait lui aussi à lui reprocher et a il demandé à ce que la demande de sa future ex ne soit pas acceptée Il y a une règle qu'il faut que tu saches, lors d'un divorce pour faute, si les deux époux sont capables de démontrer que chacun a fait une faute et bien la juge estime qu'une faute en annule l'autre et du coup le divorce est prononcé aux torts partagés. Il y a de grandes chances que ce soit le cas pour mon compagnon c'est aussi pour ça que sa future ex fait trainer les choses, pour bénéficier du jugement de l'ONC le plus longtemps possible.
C'est vrai qu'on se doit fidélité même pendant la procédure du divorce et même lorsque le juge donne l'autorisation pour vivre séparément. On a pris le risque on verra bien c'était notre choix et je ne cherche pas à t'influencer dans ce sens.
Effectivement beaucoup de mes connaissances sont divorcées y compris beaucoup dans ma famille mais je pense aussi qu'aujourd'hui il est beaucoup plus difficile de faire comme nos parents et de rester mariés toute une vie ensemble, mes parent vont fêter leur 60 ans de mariage l'année prochaine, je suis d'une famille catholique pratiquante, donc j'ai vraiment été élevée dans l'idée que la famille était ce qui était le plus important dans la vie, mais parfois quand ça devient invivable tu ne peux pas rester, c'est ce qui m'est arrivée tout simplement, mes parents ont compris ce choix.
Bonne soirée

31

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonsoir Ashton86
Je constate que c'est plus le divorce de ton compagnon qui est difficile. Il est vrai qu'il faut parfois prendre des risques car c'est difficile de supporter tout cela et rester le temps du divorce seul. Je comprends parfaitement qu'avec ton compagnon il est choisi de vivre avec toi. Le plus important s'il a subi son ex femme c'est qu'il n'est pas grand chose à lui donner. Je pars du principe que ne mérite que la personne qui n'a rien à se reprocher. Je suis loin d'être parfaite mais je me demande bien ce que mon mari peut me reprocher. Si, de le tromper car il se focalise sur quelque chose qui n'a jamais existé même comme il ne peut pas le prouver puisque je suis toujours restée très sérieuse. De plus, actuellement il rentre le soir pour dormir et celui qui fait le bordel c'est lui pas moi. Je temporise toujours. Je me demande bien ce qu'il va me reprocher. Au niveau argent et autres, je n'ai rien fait de mal. Je ne prends rien sur les comptes. Il peut juste me reprocher ce livret A ou je lui ai enlevé la procuration mais je peux sans problème tout justifier comme ton compagnon a pu justifier son départ de chez son ex. A par cela, il n'a vraiment rien d'autres. Je ne sais pas ou je vais avec ce divorce mais j'ai quand même peur de me retrouver seule. Cette semaine, j'ai mon fils de 23 ans mais il va partir samedi pour Toulon. Mon dernier est plus chez s

32

Re : Peur du divorce et de la solitude

Mon dernier est plus chez sa copie qu'avec moi. Je ne peux pas l'empêcher de s'amuser pour me tenir compagnie. C'est cette solitude qui me fait peur dans ma grande maison. Je demande à y rester car avec mon petit salaire je n'ai pas eu le courage de me prendre un appartement et passer ce cap pour l'instant, je n'en ai pas eu le courage. Les gens me croient fortes même mes fils car je ne pleurniche pas devant eux mais si je pouvais me réveiller et me dire que tout cela est un cauchemar, je revivrai. Bientôt je serai complétement seule et j'ai le cafard dès que j'y pense. Une chose est sûre je ne pourrais pas passer l'hiver prochain toute seule dans cette maison. Il faudra que je m'inscrive à des clubs, je ne sais pas quoi mais il me faudra de la compagnie sinon cela va être très dure.
On parle de groupe de paroles mais je ne sais pas si on trouve des personnes que l'on peut rencontrer dans sa ville et pas seulement sur ce forum. Je regarde les autres témoignages et je vois beaucoup qui datent de 2013 et puis plus rien. Tu n'as pas eu l'occasion sur la période ou tu étais seule de rencontrer des personnes dans ton cas dans ta région ? je ne sais pas trop où m'adresser ? J'aurai besoin de sortir avec des gens mais c'est difficile de trouver. Sur ce forum il y a une inscription de groupes de paroles payantes mais je ne suis pas trop intéressée par skype ou autre. J'aimerais bien trouver dans ma région. Si tu as une info pour moi. Tu as déjà été très gentille. Je te tiendrai informée de la suite pour moi et je te souhaite tout plein de bonheur avec ton compagnon car tu me parais être une personne très généreuse. A bientôt

33

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Ashton86
Je suis passée devant l'ONC et comme tu me l'avais confirmé cela a été très rapide avec la juge. Mon mari est passé avant moi, 5 mn même où il aurait accepté le principe d'acceptation du divorce et ensuite c'était à mon tour. Très rapide, confirmation du divorce en ce qui me concerne. J'ai répondu que je n'avais pas le choix et ensuite elle m'a demandé ce que je sollicitais. Voilà. J'ai parlé de la maison à titre gratuit et évoqué les raisons. Très très rapide et refus de signature du procès verbal d'acceptation du divorce. Les avocates sont ensuite entrées avec mon mari. Chacune ont exposé. Mon avocate a su répliquer mais il faut dire que ce n'était pas trop compliqué car il y avait les arguments pour. A 2,3 reprises, la juge a tiqué sur certaines choses. Est ce que cela sera en ma faveur. Réponse la troisième semaine de mars. J'ai eu le sentiments que mon avocate m'a bien défendu mais avec du recul, mon mari n'avait pas grand chose et ce n'était pas difficile pour une avocate depuis 20 ans de répliquer. Je lui reproche juste de ne pas m'avoir reçu auparavant à son cabinet. C'est encore moi qui le jeudi avant l'audience est appelé sa secrétaire pour savoir si elle avait tous les documents en main et si on se retrouvait le jour "j" au tribunal. Voilà le résultat d'être en AJ, je ne sais pas vraiment quel document elle a produit au Juge. Mon mari lui a passé auparavant plus de deux heures avec son avocate pour faire le point. Il y avait certaines choses que j'aurai voulu préciser à mon avocate mais en AJ, elle limite leur temps. J'attends maintenant les résultats mais j'ai eu une grosse surprise car mon avocate m'a envoyé un mail en me joignant une convention d'honoraires car considérant que je vais revenir à une meilleure fortune, pour la procédure de fonds elle me réclame des honoraires mais également des honoraires de résultat sur ma future prestation compensatoire ainsi que sur les dommages intérêts que je pourrai obtenir mais également sur la liquidation du régime matrimonial. J'ai été très choquée. Elle n'interviendra pas dans la répartition des biens immobiliers et mobiliers. Pourquoi elle toucherait là dessus. Quelqu'un aurait- il des infos à ce sujet ? Merci de me répondre.