1

Sujet : j'ai peur

Bonjour à tous et ä toutes,

Je suis mariée à J depuis 8 ans nous avons deux magnifiques garçons de 2 & 5 ans.
Depuis le mois de Janvier je suis hospitalisée. Je suis atteinte d'un cancer cérébral. Ma maman m'a rappatriée auprès d'elle dans le sud sur aix en Provence. Aupravant j'étais dans le Loiret . Mon.conjoint est tjs dans le Loiret avec lez enfants.
Lorsque j'étais à l'hôpital mon mari venait rarement me voir il ne me lavait meme pas mes fringues et je voyais peu mes enfants.voilà pourquoi maintenant je suis dans le sud. Pour lui tout va bien rien ne lui parait anormal. Moi en revanche je subis sa distance depuis mon hospitalisation.
je suis maman au foyer. J. Gagne bien sa vie. Je souhaite monter un dossier de travailleur handicapé pour avoir un petit revnu mon époux ne me donnant pas 1€. Seulement ils prennent en compte les revenus du foyer. Hors je ne toche rien de la part de J. Cela me pousse à faire une séparation de corps. J'ai contacte un avocat qui m'a dit que ct pareil qu'un divorce .
Mon mari ne se doute de rien et je ne sais pas comment lui annoncer pou
E faire une démarche à l'amiable.

2

Re : j'ai peur

Je vais parler divorce avec j. Demain. Au téléphone du coup. j'ai un peu la trouille car il ne s'y attends pas du tout.

Dernière modification par Honeymoon (3 Jun 2016 17:23:48)

3

Re : j'ai peur

Bonjour,

Voilà je lui en ai parle il l'a mal pris car il m'aime toujours.
Il a pleuré ca me fait bcp de peine malgré tout.
Il va réfléchir et me tient au courant pour un accord de divorce amiable ou pas ...

Dernière modification par Honeymoon (4 Jun 2016 13:08:30)

4

Re : j'ai peur

Cc Honeymoun
Si ton mari t aime toujours ne vaut il pas mieux essayer de mettre à plat les difficultés entre vous??
Courage à toi!

5

Re : j'ai peur

Coucou lavieestllongue le truc c que je n'ai plus confiance en lui maintenant et être séparée me permettra de toucher quelques aides financières vis-à-vis de mon cancer sinon ils prennent en compte le revenu du foyer hors sur les 2000€ qu'il touche je n'ai aucun euro versé pour moi ...
La situation est compliquée j'ai surtout peur de ne pas voir mes petits le temps de cette procédure...

6

Re : j'ai peur

Mais ne serait il pas plus simple de discuter avec lui des problèmes d'argent? SI vous aviez un compte joint cela resoudrait beaucoup de problèmes ..
et au fond est ce que tu l'aimes?

7

Re : j'ai peur

Hello.

J'ai essayé de parler avec lui mais il.me répète qu'il doit réfléchir car il est sonné par mon.envie de divorcer.

Je vois mon avocat vendredi il se déplace à mon domicile. Par contre je crois que je vais devoir passer par un divorce pour faute dans l'immédiat J. A décidé de réfléchir pour le.divorce à l'amiable mais ça peut lui prendre des mois.pendant.lesquels je ne vois paq mes poussins...concernant mon amour non il.m'en a trop fait baver surtout vis à vis des enfants...

8

Re : j'ai peur

Coucou!

De mon côté ça avance. J'ai pu voir mon avocat hier soir il s'est déplacé à domicile vu que je suis alitée!
On passe finalement par un divorce pour faute : Abandon conjugal.
Mon avocat m'a parlé de prestation compensatoire je vais aller faire un tour sur le site pour voir de quoi il s'agit exactement

9

Re : j'ai peur

Mon avocat a contacté J. qui me l'a dit. Par contre il refusait de me dire de quoi ila avaient parlés donc j'ai appelé mon avocat directement. Il m'a dit qu'il avait vu avec lui pour les enfants mais que J. refusait de me les emmener avant aout. Voici ce que j'ai envoyé à J. : Je viens de lui écrire ça : Ok j'ai eu mon avocat au tel je vois que tu continue à m'empêcher de voir mes enfants c'est vraiment méchant pas seulement envers moi mais envers eux ils sont petits pour comprendre mais les enfants grandissent et posent des questions J. je te promets que je serais là pour leur répondre ce jour là. Tu dis aimer ta femme et tes enfants hors tes actes prouvent le contraire! G besoin de voir mes enfants on les a fait à deux ils ne sont pas ta propriété et eux aussi ont le droit de voir leur maman de quel droit coupes tu le lien comme ça ? 

Je pense qu'il ne me répondra pas comme à son habitude...

10

Re : j'ai peur

Coucou je me souviens plus de mes identifiants j'ai donc recréer un compte. C'est honeymoon.

Le Jaf a ete saisi en référé et mon avocat m'a représentée mardi à l'audience. Le verdict est attendu pour demain. A priori quoiqu'il arrive je vois mes enfants en aout J. Les descends dans le sud. A la base ma maman avait pris des congés pour gérer ses petits enfants et me les emmener tous les jours mais mon ex refuse toujours de lui laisser les enfants sous prétexte qu'ils ne la connaissent pas. Il va donc emmener ls enfants chez sa maman et j'ai peur que ses parents qui sont malades ne viennent pas tous les jours je n'ai pas vu mes petits depuis trois mois bientôt tant qu'ils sont dans le sud je compte sur leur visite quotidienne...

Le juge doit statuer là dessus et également sur la pension au titre du devoir de secours que me doit mon ex. Plus que quelques heures avant de savoir je suis impatiente.

11

Re : j'ai peur

Coucou !!

Pardon pour mon absence... je viens vous donner des nouvelles...
Le Jaf a statué.. compte tenu des 800km qui nous séparent je n'ai pas droit aux week ends les enfants sont trop petits pour faire autant de km en deux jours mais j'ai l'integralité des vacances scolaires à raison de 2H par jour car je suis hospitalisee.
Le jugement stipule que ce sera au pere de me les emmener sur mon lieu de soin et kils pourront etre herberges chez leurs grands parents paternels... D'entree de jeu mon ex a posé ses conditions au proces (a cause de ma maladie je n'ai pas pu me deplacer et mon avicat m'a defendu seul (et tres mal).
Donc il a prrcise que pour aout il ne descendrais les enfants que du 8 au 12 car mon grand avait centre aere (ça s'annule hein...)
Et là comme g changé de clinique et que ça fait 110km aller retour de chez ses parents il a decrete qu'il me les emmenerait que tous les trois jours par lettre ar envoyee à la clinique. J'ai repondu par le meme biais que je voulais que le jugement soit respecté soit TOUS les jours.
Je devais les voir jeudi il est pas venu... il est venu Vendredi puis ensuite dimanche. Je chamboule mon parcours de soin piur recevoir mes enfants j'ai donc besoin de savoir si je les vois ou pas mais il refuse de me dire quand il les emmene... c c'est de la torture psyxhologique on dirait qu'il veut me precipiter dans la tombe. Pour moi il y a un prejudice moral assez flagrant... ha pour la pension au titre du devoir
De secours il a ete demandé à ce que J. me donne 150€/mois (il touche 2900€/mois et paye la nounou environ 200€/mois car la caf paye le reste et 830€ de loyer)
Les enfants ne sont pas OBLIGES d'être hebergés par les grands parents paternels. Si mon ex acceptait de les laisser à mes parents ils feraient eux meme le trajet, ou alors mon ex peut prendre un hotel sur le lieu de mon hospitalisation avec les enfants....
J'ai deposé trois plaintes à la gendarmerie pour non representation d'enfants et la gendarmerie viendra à la fin des vacances afin de faire la synthese avec moi des jours manquants... ils transmettront ensuite sur le lieu d'habitation des enfants afin que ce soit traité par le TGI qui a rendu le verdict...

Dernière modification par zabeille (24 Oct 2016 18:52:09)

12

Re : j'ai peur

Coucou !

Où en êtes-vous depuis juillet ? Votre traitement se passe-t-il bien ? Avez-vous pu revoir vos enfants ?
J'espère de tout coeur que vous pourrez retrouver une vie heureuse auprès de vos petits et que tout ira mieux pour vous.

Courage !

13

Re : j'ai peur

Bonjour à toutes ,

Voilà 3 semaines que j'ai découvert l'impensable en tirant les vers du nez à mon mari.
Le vendredi 7/10 j'ai publié un petit sondage sur Facebook me donnant le nom de la prochaine personne à m'embrasser pour une fois c'est tombé sur mon mari chéri alors j'ai mis un petit commentaire du genre "vivement ce soir pour la passion et la fougue" il alors commenté mon post en disant "ça fait bien longtemps qu'il n'y a plus rien". J'ai été choquée de sa réponse parce que même si au bout de 10 ans de vie de couple et 7 ans de mariage (sans enfants car nous ne pouvons pas en avoir) notre couple avait des hauts et des bas j'étais heureuse avec lui surtout depuis 1 an où nous venions d'accéder à la propriété en achetant notre appartement. Le soir meme je lui ai demandé des explications mais comme d'habitude aucun dialogue de sa part c'est un mur. Je ne dors pratiquement pas cette nuit là et à 7h30 j'arrive enfin à fermer l'œil. Je le sens se lever vers 9h mais je reste au chaud sous la couette, 1h plus tard je sors enfin du lit et là pas de mari dans l'appartement. Les clefs de ma voiture ont disparues ainsi que son manteau et sa sacoche, je comprends qu'il est parti et je vois sur le bar de notre cuisine à l'américaine un mot me disant qu'il est parti rejoindre des collègues de son ancienne boite qu'il ne sait pas quand il rentrera. Je suis super étonnée car on avait des trucs à faire et que les sorties entre collègues n'étaient jamais le week end avant mais le soir après le taf. 1er réflexe du coup je l'appelle il me dit qu'il est en route qu'il ne connaît pas le programme de la journée et qu'il ne peut rien me dire d'autre. Je passe une journee en mode zombie à m'imaginer des trucs enfin bref l'enfer. En début d'après midi je l'ai de nouveau au téléphone pour un renseignement pour un collègue à lui qui a besoin d'un service, il me dit qu'il est au bowling, me donne des infos concernant ses collègues pour me rassurer et qu'il rentrera pour dîner. Il rentre en effet vers 20h de cette journee sans plus d'explications.
Dimanche normal, rien de spécial entre nous il est normal, comme d'habitude. Le lendemain comme je suis au chômage il part travailler et moi je m'occupe comme je peux dans l'appartement mais j'ai une sensation bizarre, l'impression qu'il m'a menti samedi, qu'il n'y avait pas que ses collègues, j'ai des flashs qui m'arrivent sur des instants avec lui (l'impression de lavoir forcé à me faire l'amour la semaine précédente, des moments sur le canapé où il se tourne vers moi pour ne pas voir son écran de PC portable sur les genoux dos à la télé. Du coup je ne tiens plus quand il rentre le soir du travail je veux crever l'abcès et là le ciel s'écroule. Il m'avoue qu'il y a une autre fille, qu'il veut divorcer et qu'on vende l'appartement car il l'aime et qu'il veut vivre avec elle. Je suis anéantie, je n'arrive même plus à parler. Après quelques secondes d'hésitation il me dit qu'il ne m'aime plus depuis longtemps et que même si fin juin nous avons était en voyage pour fêter nos 10 ans de rencontre c'est fini nous 2. Il veut vire sa nouvelle histoire, surtout qu'ils ont déjà couché ensemble et que c'était mieux qu'avec moi. Et là je le bombarde de questions, je veux des réponses, sur tout et rien. Les banales questions: "c'est qui?", "tu l'as connu comment?", "qu'est ce qu'elle a de plus que moi?".

J'ai aussi posé des questions sur elle pour pouvoir mettre un nom et un visage sur la personne qui me vole l'amour de ma vie, alors il me donne des infos comme quoi elle a environ 30 ans (pour info on a 36 ans tous les 2), un enfant et qu'elle habite Paris (nous sommes dans les Yvelines), qu'ils sont amis sur Facebook.

Mais après tout ça, la 1ère chose que je lui demande c'est une 2ème chance pour sauver notre mariage et notre couple, tout ça ne peut pas s'arrêter en claquant des doigts.
Au départ il dit ok mais dès le lendemain j'ai vu le changement sur lui. Il était soulagé et libéré que je sache enfin la vérité même si ça ne faisait que 3 semaines qu'ils étaient ensemble. Il m'a avoué que vu que je venais de perdre mon travail quelques jours auparavant il voulait attendre de m'annoncer la nouvelle que quand j'aurai retrouvé du boulot car au moins je ne cogiterais pas dans l'appartement. C'était encore pire de se dire qu'il comptait me mentir et me tromper pour m'épargner.

Quand j'ai compris que je ne pourrais plus rien changer que sa décision était prise et qu'il ne ferais pas machine arrière même si nos familles et amis et surtout moi savons qu'il va droit dans le mur car il n'a jamais su aidé dans la vie quotidienne, j'étais une maman pour lui car il avait besoin et envie d'être materné encore plus depuis la mort de sa mère il y a 4 ans et moi ça me plaisait je me sentais utile qu'il "dépende de moi" mais apparemment ça l'a étouffé, ça bien sûr je ne l'ai appris que de la part de mon meilleur ami qui l'a pris entre 4 yeux car lui aussi et en plein divorce.
J'ai prévenu mon mari que j'avais besoin de temps, que je voulais pour le moment continuer à faire chambre commune (même si on a d'autres chambres pour vivre en colocation) car je vivais ce moment de ma vie comme la mort de mon père (survenue en octobre 2013, j'avais pris 1 semaine de congés sans solde pour passer le plus de temps possible avec lui jusqu'à la fin et je suis heureuse de l'avoir fait, même si la maladie empêcher mon papa de parler, mes paroles et ses regards ont suffit à nous comprendre jusqu'au dernier souffle) je voulais profiter et ne pas regretter d'avoir baisser les bras.

Une personne de sa famille avec qui  j'ai discuté de l'histoire quelques jours après l'annonce, mais avouer que lors de notre mariage il y a sept ans elle avait pris à part pour savoir s'il était vraiment amoureux et qu'il ne faisait pas ça sur un coup de tête et bien pour toute réponse  il lui a dit non je ne l'aime pas mais elle a envie de se marier alors je fais ça pour elle.

Ça été la pire nouvelle de ma vie, même sa tromperie passe au second plan maintenant car pour moi j'ai construit une vie est un amour sur une illusion et je ne sais pas comment faire pour avancer et oublier la douleur qui est dans ma poitrine aujourd'hui.

Je sais que ce n'est peut-être pas la bonne solution d'essayer de profiter des derniers instants avec lui mais j'en ai besoin et c'est ce que je ressens, je ne veux pas regretter de ne pas avoir fait les choses que je peux faire et que je peux contrôler aujourd'hui.

Je ne sais pas comment me comporter vis-à-vis de lui, je ne sais pas comment faire pour surmonter cette douleur mais surtout le plus dur c'est de voir les agences immobilières venir faire leurs estimations et nous deux leur faire croire que nous vendons uniquement pour cause de mutation professionnelle  car on nous a conseillé d'éviter de dire la vérité auprès des agences pour avoir un meilleur prix.

Moi j'ai rien demandé de tout cela j'ai pas voulu qu'il parte pour une autre, je l'aime et je ne veux pas imaginer ma vie sans lui et surtout
je lui en veux c'est clair de tout ce qu'il a fait et qu'il me fait subir, mais j'ai surtout peur de penser à l'avenir et de l'imaginer sans lui.

Je ne dois pas être la seule dans ce cas là, mais j'ai besoin de conseils  d'autres femmes qui sont passés par là pour pouvoir avancer et me reconstruire même si je n'en ai pas la force aujourd'hui ni le courage.
Il a peur que je lui fasse la guerre et m'a demandé un divorce à l'amiable même s'il sait qu'il a fait une bêtise pour pouvoir payer moins et que cela soit le plus simple et le plus rapide pour nous deux. Moi je sais que j'aurai le droit à l'aide juridictionnelle du coup ce n'est pas une un problème d'argent pour moi, ni spécialement pour lui mais j'ai l'impression qu'il refuse que je me batte contre lui par peur de ce que je pourrais lui faire car après tout je suis méditerranéenne et c'est dans mon sang et mes tripes de me battre quand ça va pas.

Il est toujours dans la chambre conjugale aujourd'hui (31/10) mais pour me faire violence et me détacher au maximum j'ai promis qu'au plus tard le 15/11 prochain on ferait chambres séparées.

Le soir il rentre de plus en plus tard (23h en moyenne) car il va la voir et passe du bon temps avec elle, le week end il me dit qu'il part chez sa sœur quand on reçoit des amis et surtout qu ces derniers restent dormir chez nous. Il ne passe pratiquement plus de temps avec moi, il me parle brusquement, mon meilleur ami et sa compagne également ; soit disant pour me faire réagir; mais à part ma meilleure amie personne ne comprend que j'ai besoin de temps pour digérer la nouvelle, que ma vie n'était pas parfaite mais que j'étais heureuse avec lui et que j'arrive pas à me résoudre que tout est fini et que je n'y peux rien y faire.

Lui est très zen maintenant, il me dit qu'il comprend que c'est dur pour moi mais à aucuns moments ne me montrent qu'il est désolé du mal qu'il me fait.

Je n'ai plus d'avenir, plus de vie, et je l'aime encore à en crever malgré la colère et la haine que je ressens contre lui. Aidez moi, conseillez moi car je sais que c'est par vos commentaires et vos récits que je vais pouvoir avancer.

Merci de m'avoir lu et j'attends vos réponses

Céline

14

Re : j'ai peur

Bonsoir Céline,
Ce qui t'arrive est très difficile et tu n'es pas seule. Je sais que tu as l'impression de subir un tsunami.
Je ne te cache pas que la suite va être très dure à vivre, mais tu vas te battre et penser à toi.
Monsieur te dit qu'il ne voulait rien te dire pour te préserver. Il faut que tu saches qu'ils deviennent lâches et que c'est plutôt par facilité qu'ils ne disent rien. Ils mentent, t'accusent de l'espionner, de ne pas lui faire confiance et quand tu le mets devant les preuves et qu'ils ne peuvent plus nier, ils persistent encore, comme si c'était nous les folles qui nous faisons des idées.
Si tu le souhaites, tu peux rejoindre notre groupe sur ce forum qui s'appelle :"mon mari m'a quitté pour une autre". Nous venons un peu plus souvent lire les histoires des unes et des autres et tu pourras connaître la notre.
Courage.