1

Sujet : Peur du divorce et de la solitude

Je viens d'avoir 57 ans et je suis sur le point de divorcer. La conciliation devant le juge est prévue le 29 février 2016. Je suis mariée depuis 26 ans et je subis un divorce car mon mari se fait des films dans sa tête et s'imagine que je le trompe depuis de nombreuses années. Il a de sérieux problèmes psychologiques, est dominateur. C'est le macho italien qui veut que sa femme se soumette. Il m'a fait beaucoup de mal, a viré toutes mes affaires de notre chambre. On fait chambre à part depuis plusieurs mois, me reproche tout, considère qu'il n'a jamais rien fait de mal. C'est pas compliqué mais tout ce qu'il y a lieu de lui reprocher, il me le reproche à moi. Il devrait suivre une thérapie mais il ne reconnaît pas qu'il est malade. J'ai subi des violences verbales et psychologiques mais j'ai très peur. J'ai arrêté de travailler pendant plus de 10 ans pour élever nos trois enfants.Ils ont maintenant 25 23 18. Ils souhaitent tous les trois ce divorce car ils comprennent que leur père a des problèmes psychologiques et que je mérite d'être heureuse. Moi j'ai peur au niveau financier. Je n'ai qu'un petit salaire, guère de possibilité de gagner plus, une petite retraite dans quelques années alors que je vivais un peu dans le confort. J'ai obtenu l'aide juridictionnelle mais j'ai l'impression que mon avocate gère mon divorce sur un plan général. Elle ne me laisse pas beaucoup parler de mes problèmes de couple et suit la procédure. Je vis un enfer et ce divorce c'est un véritable combat. J'ai énormément besoin de partager avec des personnes dans mon cas et qui pourraient m'apporter des conseils.

2

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour, quand tu dis "je subis un divorce ..." c'est toi qui l'a demandé ou c'est lui ?
De plus idem quand tu parles de vos enfants "25 23 18. Ils souhaitent tous les trois ce divorce" là je ne comprends pas, tu vas divorcer parce que tes enfants le veulent ou c'est vraiment ce que tu veux toi ??
Tu ne dois pas divorcer pour faire plaisir à des enfants qui ont peut être des problèmes relationnels avec leur père si tu divorce c'est aussi parce que tu penses qu'il n'y a pas d'autres solutions, que tu es malheureuse et que ce divorce te fera voir le bout du tunnel.
Tu dis que tu auras une petite retraite et que tu as actuellement un petit salaire, si Monsieur gagne bien plus que toi et qu'il t'as toujours offert un train de vie confortable il faudra que tu apprennes à faire sans son salaire, si tes enfants sont encore en étude il devra participer à leur entretien sinon s'ils sont autonomes il n'aura plus d'obligations alimentaires.
Pour la retraite ce sera à toi de faire valoir que le fait de t'être arrêtée pendant 10 ans pour élever les enfants a été préjudiciable pour toi, si vous avez une grosse différence de revenus il te versera sans doute une prestation compensatoire pour justement compenser la perte de revenus que tu auras lorsque tu seras en retraite. Etes vous mariés sous le régime de la communauté ? Si c'est le cas que ça plaise ou non à Monsieur, la moitié de ce que vous possédez te reviens, ça te permettra peut être de prendre un nouveau départ ?
Ton avocate n'est pas là pour t'aider dans tes problèmes de couple, elle est là pour défendre ton dossier sur les aspects financiers pendant et jusqu'à l'après divorce.
Si tu as des problèmes de couple c'est un conseiller conjugal qu'il faut aller voir pas un avocat.
J'espère que le passage devant le JAF ne sera pas trop éprouvant mais n'en attend pas grand chose, il faudra que tu lui confirme ton intention de divorcer, ce que tu veux obtenir et pourquoi.
Bon courage et oui je pense également tu mérites d'être heureuse, tu n'as que 57 ans il te reste plein de belles années alors si ta décision est prise et bien tu y arriveras.

3

Re : Peur du divorce et de la solitude

Merci beaucoup de m'avoir répondu. Cela me fait du bien de pouvoir correspondre. Ce n'est pas moi qui ai demandé le divorce mais mon mari; il l'a fait de manière impulsive car il n'a pas admis que j'enlève une procuration sur un compte où il restait un solde d'un prêt étudiant souscrit par notre fils aîné et sur lequel nous sommes co-emprunteurs tous les deux. Ce prêt nous a servi pour des dépenses car nous manquions de liquidités à l'époque et je voulais garder ce solde pour rembourser une partie du prêt afin d'alléger les remboursements. J'ai enlevé cette procuration car l'année dernière sans mon accord il a acheté un VAN Volkswagen alors que nous avions des travaux importants à refaire dans notre maison.  C'est cet achat que je n'ai jamais accepté qui a tout déclenché entre nous. Nous n'avons pas de contrat de mariage donc j'aurai droit à la moitié de la maison et des autres biens mais il s'est permis de s'approprier des tableaux tapis et autres le 26 décembre 2015 lorsque je m'étais absentée de la maison. Ce n'est pas mes fils qui souhaitent que je divorce, ils m'encouragent à accepter ce divorce car il pense que je ne dois pas accepter ce que leur père me fait subir et que j'ai encore une chance de pouvoir refaire ma vie et être heureuse. J'ai simplement peur de la solitude. Je suis une femme qui n'a jamais songé à tromper son mari ni même regarder un autre homme. C'est très difficile de m'imaginer sans lui, l'aspect financier me fait peur aussi. Mon mari rentre des loyers locatifs et nous avons le dernier de 18 ans qui va bientôt rentrer en études supérieures. Je manque de courage alors que tout le monde autour de moi me croit forte. De plus, j'ai droit à l'aide juridictionnelle et j'ai l'impression que mon avocate suit la procédure de manière générale. Pour l'instant elle me parle de ce JAF pour régler les problèmes de jouissance. Elle ne m'écoute pas beaucoup et me dit que c'est ensuite que je pourrai exiger un divorce pour faute car mon mari m'a beaucoup injuriée.

4

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour,
Il y a un proverbe qui dit "mieux vaut être seul que mal accompagné" parfois il reflète bien la réalité.
Pour les crédits ainsi que les avoirs que vous possédez en communs, que ton mari le veuille ou non si vous êtes mariés sous le régime de la communauté la moitié de tout sera partagée en deux. Passif comme actif.
Je vois que tu mentionne qu'il a des revenus locatifs, il devra t'en donner la moitié lorsque vous serez en procédure de divorce.
Il faudrait pour prouver que ton mari a déjà emporté une partie des objets de valeur dans votre maison que tu aies des attestations d'amis qui puisse dire que ces objets étaient bien dans votre maison et que c'était des objets qu'ils avaient toujours connus, je suppose que tu as peut être des photos ou ces objets apparaissent tu pourras les joindre au dossier. Si les tableaux et les tapis étaient des objets de valeur, il faudrait voir avec ton assurance habitation vous aviez peut être une prime particulière à payer pour eux pour qu'ils soient assurés correctement, ce serait une bonne façon de prouver que vous étiez propriétaire d'objets de valeur qui ont disparus depuis que ton mari a entamé cette procédure de divorce.
Je te conseil également de faire un maximum de photocopies des documents qui pourront te servir ultérieurement (bulletins de payes, quittances des loyers qu'il touche, relevés de compte, montant de votre épargne commune ...) tous des documents il faudra que tu les ranges précieusement et pas chez toi il risque de les trouver et de les détruire, je te conseille de les garder par exemple sur ton lieu de travail s'il n'y a pas accès.
Si votre procédure est déjà entamée tu devrais peut être te confier à des amis proches qui sauront t'épauler et pourront te soutenir lorsque le moral ne sera pas bon, tu risques de passer par des hauts et des bas, n'hésite surtout pas à te faire aider via ton médecin.
Par contre si ton avocate chercher a te faire aller vers un divorce pour faute, réfléchis bien avant d'accepter, ça veut dire des années de procédure ... des choses qui seront dites et qui forcément te démoliront (et inversement) et surtout une somme considérable qui sera dépensée pour cette procédure. Je te souhaite plein de courage.

5

Re : Peur du divorce et de la solitude

Merci beaucoup pour tous ces conseils mais je n'aurai pas le choix que d'aller vers un divorce pour faute. Sauf si mon mari cède sur la prestation compensatoire et m'accorde quelque chose de correct. Il a un bien propre qui lui ramène des loyers et j'ai toujours géré ce bien pendant plus de 25 ans.  il ne veut m'accorder qu'une modeste somme   mais j'ai des arguments contre lui pour l'obliger à augmenter ma prestation compensatoire. Il a un dossier vide en ce qui me concerne aucun adultère, très bonne épouse, mère et gestionnaire du budget familial ainsi que de son bien propre. Moi en contre partie j'ai de la violence psychologique et verbale et je n'ai pas mérité sa demande de divorce qu'il a faite sur un coup de tête.
Je souffre mais comme je ne peux pas me plier à ses exigences de macho italien j'ai suivi sa procédure de divorce sans rien faire pour l'arrêter. Seulement c'est très dur d'avoir affaire à la justice. Il faut tout prouver, raconter toute sa vie en détail et on ne sait même pas si l'on va obtenir gain de cause. Ce n'est pas normal que je sois réduite au strict minimum alors que je n'ai rien fait. Savez vous si un avocat nous défend bien lorsque l'on est en aide juridictionnelle. Je n'ai pas trop d'avis sur mon avocate. Je pense qu'elle est bien mais c'est toujours mieux pour eux quand on renfloue leur porte monnaie.

6

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Angel

Effectivement tu peux obtenir une prestation compensatoire au regard de tes années de mariage. Pour les enfants ils sont grands donc certainement autonomes sauf en cas d'études mais n'espère pas une grosse pension . Maintenant je vais me permettre de te conseiller de revoir tes arguments. Ton mari est macho sans doute mais ses origines n'ont rien à voir. Je suis d'origine italienne donc forcément ça a fait mouche.  Mon ex mari ne l'est pas et veut pas se faire oasser pour un homme prévenant alors qu'il m'a abandonnée à la naissance de notre 2e enfant pour une autre femme donc je pense que ce type de propos sera vraiment mal vu. Il faut que tu saches ce que tu veux toi et non ce que te conseille tes enfants qui de plus sont adultes. 
La JAF va attendre de toi que tu t'assumes je parle en connaissance de cause. Moi aussi j'avais un gros train de vie avant mais ça c'était avant et en général après un divorce les femmes voient leur revenus dégringoler.  Je ne veux pas t'affoler mais prépare toi et s'il n'y a pas adultere il va falloir le prouver ce harcelement car à l'inverse beaucoup de conjoints se servent de ce gendre d'arguments sais aucune preuve voir en mentant pour charger leur conjoint devant le juge. Voilà je ne remets pas du tout en cause tes dires mais il va falloir préparer ton dossier de façon solide et posée et ton avocate doit bien te prévenir.  Le divorce pour faute je suis en plein dedans et réfléchis bien car c'est une procédure longue, coûteuse et épuisante moralement. 
Bon courage

7

Re : Peur du divorce et de la solitude

Angel,
Si comme tu le dis son dossier est vide et que tu as été l'épouse et la mère parfaite, alors ton mari va avoir du mal à prouver la faute, si tu veux divorcer pour une faute il faut aussi la prouver, on ne peut pas dire "elle m'énerve et ne fait pas ce que ce que je lui dit" et demander un divorce pour faute, je pense que l'avocat de ton mari ne le laissera pas tenter ce genre de procédure de divorce sans avoir un bon motif.
La prestation compensatoire n'est absolument pas automatique, même si ton mari gagne mieux sa vie que toi ce n'est pas parce qu'il est marié avec toi qu'il devra t'entretenir jusqu'à la fin de ta vie, tu as un travail il faut aussi que de ton côté tu te reconstruises et que tu retrouves ton indépendance, si tu avais une femme de ménage durant ton mariage et autres avantages liés aux revenus de ton mari, a mon avis ne compte quand même pas que la ou le juge reconduise ce train de vie là aux frais de ton futur ex.
L'expression "macho Italien" ok sur le forum (et je dois dire qu'elle m'a fait sourire, je travail avec des italiens et même si le résumé est un peu court et le trait un peu forcé elle n'est pas complètement fausse, ce sont des "latins" et on n'y peut rien, ce n'est pas non plus une légende ...) mais à proscrire devant le ou la juge, tu ne connais pas ses origines et si les italiens sont passés par là ... aie aie. Devant le ou la juge tu dois rester factuelle, ça ne sert à rient d'essayer de rentrer dans les détails de ta vie personnelle, le passage dans son bureau est très rapide, elle ou il n'aura pas beaucoup de temps à t'accorder alors ne crois surtout pas que tu pourras argumenter pendant des heures. Prépare bien ton dossier, si tu demandes quelque chose justifie le, ne demande pas juste pour réclamer.
Et effectivement d'après ce que j'ai pu voir, les avocats qui prennent ton dossier dans le cas de l'AJ ne sont pas toujours très motivés, mais si tu trouves vraiment qu'il y a un problème avec ton avocat tu peux aussi en changer en cours de procédure.
Bon courage pour la suite

8

Re : Peur du divorce et de la solitude

Super vos réponses. Merci beaucoup je vais en tenir compte. Surtout sur l'expression "macho italien". Le problème c'est que mon mari est fils unique. Ses parents sont très âgés et même si son père est une personne très gentille, c'est l'homme italien qui considère la femme comme la ménagère qui n'a le droit de rien dire. Mon mari vit à l'époque d'il y a cinquante ans où l'homme travaille, ramène l'argent et ne tient pas compte du travail que réalise son épouse. C'est lui le patriarche qui a le droit d'hurler, de décider, d'imposer. En plus il a un problème de jalousie maladive et m'imagine toujours dans les bras d'un autre homme si je ne reste pas à la maison à faire son ménage. Il n'a pas toujours été comme cela. Mais à l'heure actuelle il n'a aucune reconnaissance sur ce que j'ai fait pendant toutes nos années de mariage. Mes fils ont très bien réussi leurs études, le dernier est bien parti pour également. J'ai géré leurs études, leurs éducations, son bien propre et le budget de la famille. Pour lui je n'ai rien fait, rien apporté mais lui il a toujours travaillé. Voilà son discours. Il veut m'imposer sa volonté et je ne peux l'accepter. Tout ce que vous m'avez dit au niveau de la loi, j'en prends conscience et cela me fait peur effectivement. Nous les femmes on existe pour subir et je regrette vraiment d'avoir arrêter de travailler. Je lui faisais confiance et j'en paie les conséquences. Je n'ai rien contre les italiens. J'en connais qui ne lui ressemble pas du tout mais mon mari vit à l'époque en Italie il y a cinquante ans. Je lui ai dit qu'il n'aurait jamais du faire sa vie en france. Il était destiné à vivre en Italie et trouver une femme là-bas soumise comme c'était le cas il y a 30 ans. C'est cela que j'ai voulu expliquer en disant "macho italien". Mais merci de m'avoir alerté afin que je ne m'exprime pas ainsi devant le juge. Je vais écouter vos conseils et essayer de me préparer pour passer devant le juge. Je me rends compte que la loi est mal faite. Je pensais que sans contrat de mariage l'un ou l'autre des époux ne pouvaient pas acheter un bien important sans l'accord de l'autre. Finalement mon mari a acheté un VAN à 50000 € et il avait le droit. J'ai mis de côté de l'argent sur un livret A où je lui ai enlevé la procuration suite à son achat car il s'agit d'un solde sur un prêt étudiant que l'on doit rembourser d'ici 2017 et finalement mon avocate vient de m'apprendre qu'il a droit à la moitié. C'est impensable. S'il vide notre compte courant elle va encore me dire que je ne peux rien faire. Je suis écoeurée mais je vais me battre, je vais sortir tous mes arguments car moi j'ai des attestations prouvant son alccolisme et une attestation prouvant des injures à mon encontre. Pouvez vous me dire si mon fils de 18 ans pourrait témoigner car lui il l'a entendu m'insulter ces derniers mois.

9

Re : Peur du divorce et de la solitude

Angel,
Non les enfants ne peuvent pas témoigner "contre" ou "pour" un de leur parents, les témoignages peuvent se faire par les parents, frères, sœurs, oncles, cousins, cousines ... mais interdiction de faire intervenir les enfants dans les problèmes de divorce bien que ton fils soit majeur, c'est la loi et l'avocat de ton mari ne se gênera pas pour faire annuler l'attestation que ton fils fera en ta faveur et en plus la ou le juge risque de ne pas bien prendre ce genre de chose. Concernant les attestations il faut en plus qu'elles soient faites dans un format bien particulier (tu trouveras l'imprimé facilement sur le net), écrites à la main avec des mentions obligatoires et copie de la Carte d'identité recto / verso de la personne qui te fait l'attestation.
Tu dis que ton mari risque de vider le compte joint et bien qu'attends tu ?? fais le avant lui !! s'il a le droit de le faire et bien dis toi que toi aussi :-) logique non ? je te conseille plutôt de prendre la moitié de vos liquidités et de les mettre en lieu sur, ça veut dire va ouvrir un compte dans une autre banque que celle ou vous avez vos économies !!
Et son beau VAN à 50 000 euros et bien dis toi qu'il t'en doit la moitié, lors du partage de la communauté il faudra qu'il te rachète la moitié du montant de cette voiture s'il veut la garder, sinon il faudra la vendre :-)
Mariage sous le régime de la communauté veut dire que vous partagez TOUT CE QUE VOUS POSSEDEZ en deux, donc il n'en aura pas plus que toi
Allez bon courage et n'angoisse pas trop, les italiens ça crie, ça pique des colères, ça dit n'importe quoi pour t'impressionner, le mieux que tu aies à faire c'est de lui faire comprendre qu'il n'a plus prise sur toi, que s'il veut divorcer et bien d'accord vous divorcerez mais qu'il est hors de question pour que tu lui laisse tout le patrimoine, que si vous n'arrivez pas à vous entendre vous perdrez tous les deux de l'argent et pas uniquement toi
Bonne soirée

10

Re : Peur du divorce et de la solitude

j'ai besoin de conseils pour ma JAF. Vous me dites que si je demande quelque chose je dois le justifier. Mais ne pas vouloir se retrouver à vivre au SMIC parce son mari demande le divorce sur un coup de tête alors qu'il n'a rien à me reprocher, demander juste à pouvoir continuer à vivre correctement sans abus est ce possible ? J'ai quand même arrêté de travailler pour élever nos trois enfants, j'ai laissé ma carrière professionnelle de côté, je lui ai donné grâce à cela un 3ème fils et maintenant à 57 ans et avec tout ce chômage, j'ai guère de chance de relancer cette carrière. Notre forte imposition l'a souvent poussé à me demander de ne pas prendre plus d'heures de travail. Il voulait même que j'arrête complétement de travailler considérant que je travaille à perte et que cela augmentait notre imposition déjà forte. Croyez vous que cela peut être un argument favorable face au juge. J'ai vraiment besoin d'être guidée. De plus je prends conscience que je subis du harcèlement de sa part effectivement car il est toujours en train de me répéter que je vais coucher ailleurs. Il en fait une fixation. Il a de gros problèmes psychologiques pour me faire subir ce harcèlement mais le problème c'est que c'est surtout mon dernier fils qui  l'entend et lui il ne peut pas témoigner. J'ai quand même une attestation d'une collègue pour propos injurieux et de mon frère et ma belle soeur pour son addiction à l'alcool et ses violences verbales lorsqu'ils étaient invités à la maison. En 2005 il m'a déjà fait subir ce harcèlement et il s'est passé quelque chose de relativement grave qui a fait qu'il a été hospitalisé d'office  à l'hôpital psychiatrique pour nous protéger mes enfants et moi. Je ne l'ai pas abandonné car c'était le père de mes enfants en bas âge à cette époque, qu'il aurait fait une grosse connerie et que mon coeur ne me dictait pas de l'abandonner. En 2015 il a refait le con et à l'heure actuelle à cause de sa jalousie maladive il a une affaire au pénal. Pensez vous que je doive récapituler un peu tout cela le jour de la JAF. Mon avocate me dit que ce jour là c'est juste pour la jouissance. Je pourrais après lancer la procédure de divorce que ce jour là je ne dois pas signer le procès verbal. Merci de me guider pour essayer d'obtenir une pension alimentaire correcte. Je me méfie de la justice. Il règle les problèmes à la va vite. Ils s'en foutent de ce que peuvent ressentir les femmes

11

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Angel,
Effectivement ton mari ne t'a pas épargné.
Tu peux le jour de ton passage devant le juge faire toutes les demandes que tu veux.
Ce jour là tu vas effectivement demander une pension alimentaire pour te permettre de vivre et d'entretenir ton fils, mais tu ne peux pas non plus demander n'importe quoi, va voir sur internet tu trouveras un tableau qui donne un montant de pension alimentaire que tu pourras demander en fonction des ressources de ton mari, mais si tu gagnes ta vie, que tu as un travail et tes propres ressources le juge en tiendra compte.
Le jour ou tu passera devant le juge il faudra que tu aies la liste la plus détaillée possible des charges que tu as : frais de transport pour ton fils s'il a une carte imaginaire, facture de téléphone, facture d'abonnement internet, facture EDF, Gaz, impots locaux, impots sur le revenu, frais de scolarité actuels..., la liste n'est pas exhaustive, à toi de la compléter.
Si tu peux justifier de charge suffisantes tu pourras demander une pension en rapport à ces charges.
Pour la jouissance du domicile conjugal, il faudra que tu en fasses la demande et tu peux également demander à ce qu'elle soit à titre gratuit, le juge pourra te l'accorder ou non en fonction des éléments financiers que tu vas fournir, c'est pour ça que je te dis que si tu demandes quelque chose il faut le justifier, le fait de dire "je veux continuer à vivre dans une grande maison parce que je considère que c'est MA maison" n'est pas suffisant, il faut que tu dises que ton salaire ne te permet pas de faire une demande de logement locatif (par exemple) et que ton fils souhaite continuer la scolarité qu'il a commencé dans l'école ou il est scolarisé donc que tu souhaite garder le domicile mais que tes moyens actuels ne te permettent pas de payer le montant du loyer (ou du prêt) en cours et que tu demandes la gratuité.
Pour tous les problèmes d'ordre personnel que tu as avec ton mari, la juge ne devrait pas t'écouter ce jour là, l'ONC sert à confirmer ton intention de divorcer, et de fixer les mesures provisoires financières et pour la garde des enfants.
Si tu écoutes son avocate et que tu refuses de signer le PV d'acceptation du divorce cela veut dire que tu vas partir pour une procédure pour faute, vu le passé de ton mari tu auras "peut être" gain de cause, je sais que tu estimes que tu es une victime mais tout ce que tu diras il faudra le prouver afin de convaincre la juge, dis toi que ton mari ne se laissera pas faire et qu'il fera en sorte de contrer toutes tes accusations.
Réfléchis bien, je te l'ai dit un divorce pour faute tu en prendras pour plusieurs années et cela te coutera cher, essaies de trouver un terrain d'entente avec ton futur ex, s'il te pousse au divorce c'est qu'il a ses raisons, les hommes sont souvent lâches devant cette décision à prendre et préfèrent largement quand les femmes font la démarche, je ne connais pas ses motifs mais si tu lui laisse entendre que si vous trouvez un terrain d'entente tous les deux la procédure sera moins longue et moins couteuse tu arriveras peut être à obtenir un partage relativement équitable que tu n'es absolument pas certaine d'obtenir si c'est un juge qui tranche pour la liquidation de votre communauté.
Voilà mon sentiment, je ne cherche pas à t'influencer mais parfois il vaut mieux "tenir que courir"

12

Re : Peur du divorce et de la solitude

Tu as parfaitement raison dans ce que tu avances mais mon mari est tellement borné et têtu comme c'est pas possible d'imaginer que si la loi le lui permettrait, il m'aurait mis dehors avec perte et fracas et seulement avec mon petit salaire d'à peine 681 euros puisque je ne travaille que 16 heures par semaine en tant que contractuel dans une petite mairie. Il a tellement la rage que je l'ai trompé et que je puisse vivre dans les bras d'un autre homme avec son pognon, qu'il veut à peine de donner. Il a vraiment un blocage psychologique mais malheureusement en France personne ne vous aide dans cette situation. Son inconscient a carrément pris le dessus sur sa conscience. Il ne s'en rend même pas compte. Il a un besoin incroyable de dominer pour masquer son mal être et son manque de confiance en lui ainsi que des complexes d'infériorité que rien ne le fait flancher. Je suis persuadée qu'il flippe énormément en ce moment mais face à un homme malade psychologiquement je suis impuissante. Je ne peux pas me plier à ses quatre volontés, je n'y arrive pas et je suis par conséquent obligée de passer par un divorce pour faute afin d'obtenir quand même ce qui m'est due et ne pas me retrouver au SMIC. Je ne vois pas pourquoi il s'amasserait un maximum d'argent et que moi je vive mal. J'ai trop donné pour l'aider à s'en sortir. Seulement c'est très dur et épuisant d'en passer par là et de devoir tout justifier. Je suis vraiment la victime alors que moi j'aurai voulu ne pas divorcer. Son motif de divorce est complétement aberrant. il n'a absolument pas admis que je bloque une procuration sur un compte où était bloqué le solde du prêt étudiant. Je l'ai fait à cause de ses dépenses intempestives il était capable de les dépenser pour une pompe à chaleur alors que je ne voulais pas. Pas moyen de lui faire entendre raison. Cela l'a rendu fou. Un midi, il a dit à son fils aîné qu'il ne comprenait pas ce qu'il avait pu faire pour en arriver là. Mon fils s'est retrouvé bloqué, il ne savait plus quoi lui répondre tellement il était sidéré qu'il ne se rende pas compte de tous ses comportements. Pour lui, il n'a absolument rien fait, c'est tout moi. C'est la réaction d'un homme avec des problèmes psychologiques. C'est pour cela que mes fils me disent de divorcer afin que j'arrête d'assumer tous ses problèmes.
Je me dis que la vie ne m'a pas épargnée car franchement je le jure, je ne l'ai jamais trompé ni même intéressé à un autre homme. Je me suis occupée de mes enfants et assumer ma vie d'épouse au jour le jour. C'est cela mon erreur, d'avoir êté trop honnête et loyale. Maintenant, la haine commence à arriver et je veux me battre pour qu'il me paie le maximum. Il n'a pas à vivre confortablement et moi dans la "merde". Je sais que la justice tranchera mais je crois que tu peux comprendre ma réaction. Moi je n'ai plus que mon petit salaire et ce que j'obtiendrai de lui. Alors que lui il gagne bien sa vie, rentre des loyers locatifs et a des héritages à venir de ses parents. Il n'a rien à craindre de son avenir. Mon seul gros souci c'est que j'ai encore mon dernier fils qui est en terminal et va poursuivre des études supérieures en école de commerce qui coûtent excessivement chères. Je dois bien monter mon dossier pour faire comprendre qu'il a encore une cellule commerciale à louer, location qu'il bloque volontairement pour diminuer ses revenus, donation qu'il a faite en 2015 à ses trois enfants pendant que j’attendais mon aide juridictionnelle, et un héritage à venir car ses parents prévoient de vendre leur maison en iltalie. je vais me poser en victime qui subit les problèmes psychologiques de son mari, les violences psychologiques et verbales, le harcèlement mais j'ai très bien compris ce qu'est la justice et ce combat m'effraie malgré tout. Je ne suis plus toute jeune et très fatiguée. j'ai malgré tout peur malgré mes arguments de la réaction du juge. La justice est pourrie et il s'en foute des personnes qui souffrent en face d'eux. Eux ils se portent bien. J'ai la rage en moi. Je vais essayer de faire flancher mon mari pour un arrangement à l'amiable car je sais que tu as raison dans cette longue procédure. Mais penses tu vraiment que pour moi cela puisse être aussi long alors que mon mari n'a absolument rien contre moi. Cette procuration enlevée ne justifie pas une faute d'autant plus qu'il a droit de récupérer la moitié de ce qu'il y a sur ce compte. Il

13

Re : Peur du divorce et de la solitude

Mon mari cherche également à abuser dans l'aide qu'il apporte à ses fils. Il verse à notre deuxième fils 1000 euros par mois alors que stéphane lui a bien dit que ce n'était pas nécessaire. Non il veut lui verser pour diminuer ses revenus. Donc je dois justifier son abus. Pour les études de notre dernier, il va toucher une aide du CEDIES du Luxembourg qui diminuera sa participation, je dois donc également le justifier. Je vais devoir me battre fortement sur ses dépenses car il va en rajouter volontairement pour montrer qu'il ne lui reste plus grand chose à me donner. Je commence à le haïr de me pousser à tout cela. J'ai l'impression d'être la pestiférée qui se bat pour obtenir le maximum de son mari et qui s'en fout des études de ses fils. Alors que ce n'est pas vrai. Malgré notre vie confortable,les enfants de nos enfants m'ont toujours obligés à beaucoup de sacrifices que je n'ai jamais hésité à faire et que je ne regrette absolument pas. Mais comment bien faire comprendre au Juge que je ne me désintéresse pas de mes fils mais que j'ai besoin de vivre quand même décemment et que mon mari, lui, n'est pas à plaindre car il a sur l'avenir d'autres possibilités de rentrées d'argent. Je suis écoeurée de ce combat.

14

Re : Peur du divorce et de la solitude

Angel,
J'ai bien compris ton sentiment d'injustice, crois moi si je racontais mon histoire tu verrais que tu es moins isolée que tu ne le crois.
Il y a un point important dans ce que tu dis, ton mari ne peux pas demander un divorce pour faute si la faute n'existe pas, son avocat ne pourra pas faire cette demande si la faute n'existe pas tu comprends ? il ne peut pas demander un divorce pour faute juste parce que tu ne veux pas faire ce qu'il veut, ou alors il faut que cela représente une préjudice important pour lui et il faudra qu'il le prouve, il ne peut pas non plus dire que tu as un autre homme dans ta vie, si comme tu le dis ce n'est pas vrai, sans le prouver, au moyen d'un détective privé s'il le faut Donc si tu n'as rien à te reprocher tu ne devrais même pas t'inquiéter pour ça.
En revanche, je ne pense pas que mettre en avant l'héritage qu'il va percevoir soir vraiment quelque chose à faire, tant que ces parents sont vivants il n'est pas certain que cet héritage il le fera, imagine que son père aille tout "flamber au casino" d'ici la fin de l'année, et bien il ne restera plus rien, ça m'étonnerait que la juge tienne compte de cet argument.
En revanche il faut bien mettre en évidence son patrimoine immobilier, les loyers qu'il perçoit en plus du salaire qu'il touche, tu as droit a avoir la moitié de ces loyers.
Etes vous réellement mariés sous le régime de la communauté ? je te l'ai dit si c'est le cas LA MOITIE DE TOUT TE REVIENT alors pourquoi cette inquiétude ? ce n'est pas lui qui fera le partage des biens, mais c'est un notaire qui se chargera de la liquidation du patrimoine. Ton avocat ne t'a pas expliqué tout ça ? pourquoi es tu persuadée qu'il aura tout ??
Vous aurez à fournir un état de votre patrimoine et la juge prendra les décisions en fonction de ça et pas d'autre chose, vous devrez fournir vos bulletins de salaires ainsi que votre déclaration d'impots, la juge prendra les montants que vous déclarez pour décider du montant que ton mari devra te donner jusqu'au prononcé du divorce, c'est aussi avec ces éléments qu'elle va statuer pour décider du montant de la prestation compensatoire si tu y a droit alors ne t'inquiète pas outre mesure, ton mari pourra dire et faire ce qu'il veut, ces documents prouveront s'il dit la vérité ou non.
C'est pour ça que je t'ai dit de faire rapidement une copie de tous ces documents importants (extrait de compte avec les montants des loyers qu'il touche, avis d'imposition, bulletins de paye) car tu vas en avoir besoin.

15

Re : Peur du divorce et de la solitude

Je me suis peut être mal expliquées. Mais mon mari est propriétaire d'un bien propre avant mariage. Donc toutes ces rentrées locatives sont à lui. J'ai juste droit à la moitié de la maison et des biens acquis pendant le mariage. C'est tout. Donc je ne sais pas ce que je pourrai obtenir pour avoir géré son bien pendant plus de 25 ans. Les loyers locatifs étaient versés pendant toutes ces années dans le pot commun même qu'il s'agissait de son bien propre. Je gérais l'ensemble, comptes locatifs et compte courant à moi seule. Seulement depuis le 1er octobre 2015, il s'est ouvert un compte locatif où il vire tous les loyers provenant des locations. Il vire son salaire sur notre compte commun et une somme qu"il estime nécessaire sur les loyers pour régler le solde des factures du ménage. La différence maintenant il se l

16

Re : Peur du divorce et de la solitude

La différence maintenant il se la garde et s'accumule un petit pécule. C'est pour cette raison que je m'inquiète. IL a un bien propre avant mariage et je ne pense pas avoir le droit à la moitié de ces rentrées. Meme en étant mariée sans contrat. Tu comprends mieux pourquoi je m'inquiète et ne peux accepter cette solution avec mon mari. Après avoir géré pendant des années tout le budget, il se l'accapare comme si j'étais une voleuse et décide de donner seulement ce qu'il veut. Inadmissible. Je ne peux pas accepter cela. Tous les documents administratifs de son bâtiment ont été élaborés par moi. J'ai fait toute la gestion pendant toutes ces années. IL s'est désintéressé de tout et maintenant il veut m'imposer. Ce qui fait que si j'accepte, je n'ai plus rien à mettre de côté, lui si par contre et à tout moment il peut me jeter.

17

Re : Peur du divorce et de la solitude

Je me suis peut être mal expliquées. Mais mon mari est propriétaire d'un bien propre avant mariage. Donc toutes ces rentrées locatives sont à lui. J'ai juste droit à la moitié de la maison et des biens acquis pendant le mariage. C'est tout. Donc je ne sais pas ce que je pourrai obtenir pour avoir géré son bien pendant plus de 25 ans. Les loyers locatifs étaient versés pendant toutes ces années dans le pot commun même qu'il s'agissait de son bien propre. Je gérais l'ensemble, comptes locatifs et compte courant à moi seule. Seulement depuis le 1er octobre 2015, il s'est ouvert un compte locatif où il vire tous les loyers provenant des locations. Il vire son salaire sur notre compte commun et une somme qu"il estime nécessaire sur les loyers pour régler le solde des factures du ménage. La différence maintenant il se l

18

Re : Peur du divorce et de la solitude

Effectivement je n'avais pas compris que ce bien propre lui appartenait avant mariage, donc la tu ne peux pas le revendiquer, mais la juge en tiendra compte pour t'octroyer une prestation compensatoire et viendront s'ajouter revenus qu'il touche sur ces loyers locatif
Malheureusement pour l'investissement que tu as mis à t'occuper de son patrimoine, tu peux le faire valoir mais c'est encore une fois la juge qui décidera si ou non il te doit quelque chose pour toutes ces années que tu auras passée a faire sa comptabilité.
Personnellement je trouve ça parfois très difficile à vivre qu'un ou une juge prennent des décisions sans connaitre quoi que ce soit de ce que tu as pu subir et ce qui risque de se passer si elle prend des décisions sans considérer certains points qui te paraissent importants mais qu'elle jugera peut être insignifiants, mais c'est comme ça que cela se passe et ni toi ni moi ne pourront changer ça. Les juges sont censés juger équitablement il faut te raccrocher à cette idée.
Mais tu n'en n'es pas non plus là, je t'ai dit, l'ONC ne sert qu'à discuter des mesures provisoires qui seront mises en place pour te permettre de vivre jusqu'à ce que le divorce soit prononcé, donc ces mesures s'appliqueront pendant toute la procédure, c'est pour ça que je te dis de te méfier d'un divorce pour faute, si les mesures provisoires te sont favorables et bien tant mieux et fais durer mais si ces mesures ne te sont pas favorables plus le divorce sera court moins elles s'appliqueront.
Tu peux également faire appel à une ONC mais tu n'en es pas encore là.
Aujourd'hui ton mari se met dans une situation délicate, tu dis qu'il a pris l'initiative de te verser une somme tous les mois en estimant que cela convenait ? et bien si cette somme te convient, dis au juge que de son propre chef il a pris l'initiative de te verser telle somme et que tu est d'accord avec ces versements, demande lui qu'elle confirme le montant si celui ci te convient, par contre si le montant ne te convient pas et ne te permet pas de boucler ta fin de mois et bien demande plus en faisant valoir qu'il détourne de l'argent commun et ça il n'en a pas le droit

19

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Ashton86
Non mon mari veut me verser 1000 euros + 300 euros pour notre dernier fils mais je ne suis pas d'accord. J'ai regardé sur le site et effectivement le combat est difficile. On est vraiment à la merci des juges et de leur décision. Tu as bien raison et je commence sérieusement à douter d'obtenir ce que je pensais malgré son passé. Je ne sais pas comment faire pour cette pension alimentaire. J'ai l'impression que mon avocate va un peu au coup par coup. Elle voulait demander que 800 euros alors que ce n'était pas du tout ce que l'on avait décidé lors de notre rendez vous. J'ai des documents à lui transmettre pour justifier qu'il me faut plus. On va demander à ce que je reste dans la maison avec mon fils qui aura 18 ans le 5 février mais qui est encore en terminal. Je pense gagner à ce niveau là mais effectivement je prends conscience que cette situation peut perdurer et qu'on a guère de possibilité de faire grand chose pour obtenir une bonne pension alimentaire le temps du divorce. Il y a une chose que je n'ai pas bien comprise. Le jour de la JAF le juge va décider qui va vivre et ou. Comme a insisté mon avocate, il ne s'agit que de la jouissance. Mais comment cela se passe pour la répartition des biens, est ce que cela se fait ce jour là ? Le juge définit il ce jour là le montant de la pension alimentaire ? Si mon mari doit quitter le domicile, il aura un délai pour se retourner ? Qu'est ce qui va se passer exactement ? Ce serait gentille si tu pouvais me répondre car mon avocate ne me parle que de jouissance pour ce jour là. Je n'en sais pas plus.

20

Re : Peur du divorce et de la solitude

Ah si. Que je dois refuser de signer le procès verbal d'acceptation. Cela signifie donc que je refuse le divorce dans ces conditions je pense ? A force, excuse moi mais je fatigue énormément et je m'emmêle les pédales. Ence qui te concerne, sans vouloir être indiscrète comment te sens tu ? Est ce que tu avances quand même de manière favorable car apparemment tu as été et tu es peut être encore dans une grosse galère

21

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Angel,
Je vais essayer de rendre tes questions et y répondre.
Pour le passage devant le JAF lors de la conciliation, ce jour là la JAF va prendre des mesures qui seront provisoires jusqu'au prononcé du divorce, c'est à dire qu'elle va dire qui va garder le domicile conjugal et dans quelles conditions (à titre gratuit ou onéreux), elle va fixer le montant du devoirs au secours que ton mari te versera (si elle estime que tu as droit à un devoirs au secours), et elle fixera le montant que ton mari devra te verser pour l'éducation de ton fils.
Ce jour là c'est tout ce qui sera examiné par la JAF. Tu n'auras pas la réponse immédiatement, tu aura le "rendu d'audience" (je crois que ça s'appelle comme ça) sous 3 semaines un mois environ.
Durant ce laps de temps vous devrez cohabiter ...
Quand la juge rendra sa décision vous devrez vous conformer à ses décisions, pour la maison elle indiquera une date à laquelle la personne qui ne la garde pas (toi ou ton mari) doit quitter le domicile, cette date est non négociable, si c'est ton mari qui doit quitter le domicile il n'aura pas le choix, s'il ne le fait pas tu pourras aller au commissariat et leur demander d'intervenir afin de faire appliquer la décision de justice.
Si c'est ton mari qui part, il ne pourra ce jour là emporter que ces effets personnels (vêtements, papiers administratifs, vélo, ...) les effets de la communauté doivent rester dans le domicile et celui qui garde le domicile le temps de l'ONC garde temporairement la jouissance des objets communs.
La séparation des bien sera ordonnée par la juge une fois qu'elle statuera sur le divorce.
Le plus important pour toi n'est peut être pas de demander une pension trop élevée mais plutôt de demander et essayer de monter un dossier pour avoir la jouissance gratuite du domicile conjugale, surtout si vous partez sur une procédure qui risque de durer un moment.

Je réponds plus tard à ton second post ;-) je pars manger !!

22

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Ashton86
J'espère que tu as bien mangé smile Tu es super sympa de répondre à toutes mes questions. Je t'en remercie, J'ai fait le point sur toutes les dépenses. Normalement je vais rester dans la maison. J'ai justifié par des copies de factures en laissant le montant qui est prélevé tous les mois. Je pense que mon avocate va peut être un peu réduire en se disant qu'à deux le montant des factures va un peu diminuer. Mais ce n'est pas évident. Moi je vois tout ce qui est prélevé par mois. De toute façon je justifie de tout et elle va certainement baisser donc mieux vaut demander plus pour avoir moins. Et de toute façon je serais obligée de faire avec. J'en ai marre de tous ces papiers à remplir. C'est vraiment démerde toi avec tous ces avocats. Heureusement que tu m'aiguilles parce qu'avec elle je ne saurai pas grand chose. Est ce que tu penses que si l'on confirme par obligation son souhait de divorcer le jour de la JAF on ne peut plus revenir en arrière ensuite. A+ je dois emmener mon fils au foot.

23

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonsoir Angel,
Ne laisse pas ton avocate diminuer tes charges, si tu peux fournir les justificatifs des charges mensuelles que tu as ce n'est pas à elle de les réduire !! Par principe il faut effectivement demander plus pour avoir moins donc ne commence pas minimiser ce que tu compte demander alors que ce n'est pas encore fait :-)
Je ne vois pas qui pourrait "t'obliger" à signer le PV de divorce, vous devrez le signer après l'ONC et tu peux refuser de le faire en disant que tu refuse le principe du divorce, tu peux de plus toujours revenir sur le motif du divorce, même si tu l'acceptes tu peux toujours assigner ton mari pour faute il faut faire une demande reconventionnelle du divorce, mais attention tu dois le faire avant un certain délai après l'ONC, demande à ton avocate ou regarde sur le net tu devrais pouvoir trouver le renseignement.
Et pour en revenir à ton second post de ce midi, oui je suis moi aussi en pleine procédure (enfin mon compagnon) très conflictuelle c'est pour ça que je te dis réfléchis bien ça peut durer des années j'en sais quelque chose, après j'ai aussi appris à relativiser alors je vis avec et je suis heureuse malgré tout, en tout cas cela ne m'empêche pas d'avancer dans la vie ;-) et si mon expérience peut t'aider et bien tant mieux !
Bonne soirée !!

24

Re : Peur du divorce et de la solitude

Bonjour Ashton86
J'ai suivi tes conseils. Quel soulagement d'être en 2016 car avec Internet on peut communiquer et on a beaucoup de renseignements sur le divorce. Je ne sais pas comment faisaient les femmes à l'époque. ça y est, j'ai déposé mes dépenses mensuelles avec le maximum de justificatifs et d'explications à mon avocate. J'en pouvais plus. Cela faisait 2 après midi et une partie de la matinée. J'espère qu'elle tiendra compte de tout ce que j'ai mis, on verra bien. J'ai suivi tes conseils et fait en sorte qu'avec mes renseignements elle me défende bien au niveau financier. De toute façon, je commence à comprendre le système grâce à toi et il me reste plus qu'à préparer mon audition avec le juge pour justifier du pourquoi des choses. Je relirai bien tous tes messages et advienne ce qu'il adviendra car là j'en ai marre. Je décompresse un peu. C'est lourd tout cela et je n'arrive même plus à accorder du temps à  mes fils. Même s'ils sont majeurs, ils ont toujours besoin de leur mère et je regrette vraiment toute cette "merde" qui me fatigue et me prend du temps. J'espère que mon avocate ne va pas me rappeler car j'en ai marre qu'elle me dise que c'est pas le moment pour telle et telle chose. Je vais voir son attitude le jour de l'ONC et si je me rends compte qu'elle n'a pas tenu compte de ce que je lui ai précisé je verrai pour changer et prendre quelqu'un d'autre pour ma prestation compensatoire. Je crois qu'on réagit toutes ainsi. On se bat, on espère et après on fait avec ce que l'on a obtenu. J'aurai seulement la rage d'avoir beaucoup perdu, j'aurai le sentiment que mon mari a gagné. Il me jette et je ramasse les miettes après l'avoir subi et même aidé de si longues années. Mais bon, on verra. Je me consolerai en me disant qu'il garde quand même du mépris des personnes de notre entourage (même s'ils n'ont pas de partie pris)  car ceux qui nous connaissent, n'approuvent pas ce qu'il me fait vivre. On m"

25

Re : Peur du divorce et de la solitude

On m'a toujours dit que je méritais une auréole pour le supporter. Maigre consolation. Je n'aurai malgré tout pas le choix de partir sur un divorce pour faute sauf si mon mari de lui-même m'accorde quelque chose de correct mais je n'y crois pas. S'il le pouvait, il me jetterait dehors avec mon maigre salaire sans rien me donner des biens acquis. Il considère qu'il n'y a que lui qui a participé à tous ces achats. J'espère quand même que je pourrais refaire ma vie car je ne veux pas vivre seule trop longtemps. J'ai besoin d'une vie à deux, je n'aime pas la solitude et j'angoisse énormément. A bientôt