1

Sujet : 1 mois et demi après .. déjà du mieux

Voilà donc un mois et demi qu'il m'annonçait par téléphone (et parce que je l'avais deviné et que je lui ai tiré les vers du nez) qu'il me quittait parce que : Il ne m'aime plus, il n'aime pas ma personnalité, il n'aime pas une de mes filles, il n'aime pas ma manière d'éduquer les enfants, il n'aime pas ma manière d'être avec les siens, ah oui j'oubliais, mon ex est dépressif, il m'accusait de nourrir sa dépression.

Prends ça dans la figure !!!

Il a aussi ajouté au téléphone toujours :
"Ma pauvre, ça doit faire mal, ça ne m'est jamais arrivé d'être quitté par une femme que j'aime"
"Ne t'inquiètes pas tu es belle et encore jeune (44 ans) tu trouveras quelqu'un d'autre"

Les mots assassins qui m'ont anéantis, car moi cet homme je l'aimais profondément, sincèrement, avec ses souffrances et ses défauts, et ses enfants je les prenais aussi avec moi, et même si je n'étais pas parfaite je faisais de mon mieux dans cette grande famille recomposée.

Aujourd'hui le grand appartement raisonne des meubles qui ne sont plus là..

Je lui ai demandé de venir récupérer toutes ses affaires et celles de ses enfants le plus vite possible, et, frénétiquement, comme prise dans une spirale de folie j'ai tout trié, j'ai tout entassé dans une pièce qu'il est venu vider lorsque je travaillais.

Il a même récupéré lave vaisselle, canapé, table, la moitié de tout, il n'a même pas pensé 2 secondes que nous étions dans l'appartement avec les enfants, nous n'avons plus de table pour manger, plus de canapé pour nous assoir...

Le temps que je rachète tout..

Je lui trouve tellement méchant, tellement horrible de nous abandonner de cette manière, je ne comprends pas comment c'est possible d'aimer une personne 6 ans, un mariage, la passion amoureuse et d'en arriver là ... c'est incompréhensible.

Aussi je ne lui ai pas laissé le choix, j'aurai pu le supplier de rester, j'aurai pu l'appeler, lui courir après mais sa méchanceté, ses propos ignobles m'aident à me reconstruire.

Finalement, au bout d'un mois et demi, je fait mienne sa décision, et je me dis que je suis bien mieux seule avec mes enfants qu'avec un homme qui fait semblant, un homme qui met fin a une relation par téléphone, un homme qui tient des propos aussi durs.

Je ne t'aime plus aurait vraiment suffit. Il devait tellement culpabiliser qu'il a chercher tous les repproches possibles pour penser que tout était de ma faute et lui permettre de ne pas se remettre en question.

Je suis débarrassée d'un homme faux e ta moitié fou.

Alors oui ce n'est pas facile tous les jours, l'égo en a prit un gros coup, mais petit a petit je remonte la pente et la vie à la maison reprend le dessus, nous faisons face les enfants et moi et quel calme dans cet appartement depuis leur départ. La lessive, les repas, tout le travail que je faisais pour 7 je le fais aujourd'hui pour nous 3, quel gain de temps et d'énergie....

Aussi je me rend compte que le monde est grand, je m'ouvre a tout, je fait tellement de choses que je ne faisais pas, il y a du bon, je me retrouve avec moi même et ça fait un grand bien.

Une chose m'angoisse, la rencontre devant le juge pour le divorce. Enfin, encore 2 mois....j'irai encore mieux, mais le revoir va être une épreuve je pense même que j'éviterai son regard.

Dernière modification par kikka (12 Dec 2016 21:42:26)