Elle divorce

Connexion

Je me pose des questions sur l'écriture de mon enfant

Par Marianne Dubois,  graphologue et graphothérapeute


Il écrit très lentement
 
Il y a plusieurs raisons à cela, selon les cas. La lenteur est normale en début d'apprentissage, signe d'application de l'enfant à respecter les consignes. Petit à petit, la lenteur doit disparaître, selon une grille précise que le graphologue connaît bien.

Si la lenteur perdure, elle peut engendrer l'échec scolaire, il faut alors consulter un graphothérapeute.

Il écrit de manière illisible
La lisibilité est un critère un peu subjectif, ce qui est illisible pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre.

Mais si les professeurs se plaignent du manque de clarté de l'écriture d'un élève, ou si l'élève lui-même en est gêné, il est nécessaire de consulter un(e) graphothérapeute.

Celui-ci décèlera les causes de cette illisibilité, très diverses, et soignera cette cause précise adaptée à ce scripteur là. Il ne faut pas laisser s'installer dans la durée une illisibilité, source d'échec scolaire à long terme. Celle-ci peut cependant être passagère, quelques semaines, puis disparaître spontanément, ne nécessitant alors pas d'intervention.

Il est gaucher
Cette caractéristique n'est en principe pas un handicap pour l'enfant, qui, très vite, si on lui fait confiance, va trouver de lui-même la meilleure façon de positionner sa main et son poignet, afin de ne pas occulter le texte qu'il vient d'écrire.

En cas de difficultés, quelques séances chez un(e) graphothérapeute peuvent l'aider à trouver un équilibre.


Il écrit penché

Il y a plusieurs raisons à cela, selon le contexte graphique. Cela peut être un signe de sociabilité dans les contextes toniques, c'est le plus souvent un signe d'influençabilité, de démission ou de dépendance affective dans les contextes plus relâchés. C'est au graphologue d'apprécier la nature de ce contexte.


Il détache toutes ses lettres

Ce n'est pas un problème si l'enfant a acquis les bases de l'écriture, en fin d'école primaire ou en début de collège. C'est même assez fréquent à cet âge, lorsqu'il a grandi, et qu'il n'aime plus son écriture d'enfant qu'il juge trop « bébé », sans avoir encore trouvé son écriture d'adulte. C'est une phase de passage, celle de l'écriture « script ».

Il faut en revanche être plus vigilant si cette écriture s'installe dès le début de l'apprentissage sans que l'enfant soit passé par une écriture aux lettres non détachées : elle révèle alors une difficulté à intégrer les règles de la liaison. Un(e) graphothérapeute peut être alors utile pour permettre à l'écriture d'évoluer.

 

Pour plus d'infos:

> Les troubles de l'écriture chez l'enfant, bien les identifier pour mieux les soigner

> Comment mieux comprendre mon enfant par la graphologie ?


1 seul commentaire sur cet article

  • tartinele 05.12.2011
    très bon commentaires donne beaucoup de réponses a nos questions

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
enfants