Elle divorce

Connexion

Financer les études de vos enfants


Hypothèses :
Vous disposez d’un capital de 300.000€
Vos enfants sont jeunes et vous souhaitez faire fructifier votre capital pendant quelques années avant d’en disposer pour financer leurs études.


Un contrat d’assurance-vie ou de capitalisation vous permettra de valoriser cette épargne selon un profil que vous pourrez déterminer (prudent, équilibré ou dynamique).

Ces enveloppes fiscales vous permettront d’optimiser la fiscalité pendant la phase de valorisation de votre capital puisque les arbitrages (vente suivie d’achat) réalisés au sein de ces enveloppes ne sont pas fiscalisés.

Vous pourrez ensuite soit disposer d’un capital, soit programmer des rachats (retraits) partiels mensuels, trimestriels ou annuels en fonction de vos besoins.

La fiscalité sur les rachats dépendra de l’âge de votre contrat d’assurance-vie ou de capitalisation. L’optimisation fiscale étant obtenue 8 ans après l’ouverture du contrat (selon la fiscalité en vigueur à ce jour)


Avec une hypothèse de rentabilité de 5% par an par exemple, vous disposerez au bout de 8 ans d’un capital de 443.237€. Sur la base de ce capital, si vous programmez des rachats partiels à hauteur de 3% vous pourrez disposer (hors fiscalité) d’un complément de revenus de 3.324€ par trimestre soit 13.296€ par an.


> Pour en savoir plus



Aucun commentaire sur cet article

    Soyez le premier à donner votre avis sur cet article

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
finance