Elle divorce

Connexion

Résidence alternée coté père

par La redac

Nous avons interviewé Félix, 36 ans, commercial, père de Philippe, 6 ans, pour connaître son sentiment sur la résidence alternée.

Quels conseils donneriez-vous aux parents qui envisagent ce type de solution ?
A mon sens il faut qu'il y ait un dialogue entre les parents, une vision commune de l'éducation (choix de l'école , religion etc?), et évidemment une proximité géographique.
Mais il y a une erreur à ne pas commettre : Chacun doit rester chez soi, je ne vais jamais dîner ou prendre un verre chez mon ex .
Au départ on a essayé de fêter l'anniversaire de Philippe ensemble : on croyait lui faire plaisir et ça l'a complètement déstabilisé : au moment de la séparation il ne savait plus chez qui il devait aller et ne voulait pas en quitter un des deux, il était très triste et m'a dit tu n'as qu'à dormir chez maman ce soir.
Depuis nous alternons les Noëls : une année sur deux et on fête 2 anniversaires.

Y-a-t'il un risque pour les enfants et pour vous ?
A mon avis il n'y a aucun risque pour l'enfant mais ça oblige chaque parent à mieux s'en occuper.

Quels sont à votre avis les avantages d'une garde alternée, pour vous, pour votre ex femme, pour les enfants ?
Je pense que ça assure la stabilité de l'enfant, et ça évite aux parents de devenir des papas ou mamans cadeaux.
Pour les pères qui s'occupaient des enfants avant divorce : rien ne change.
Mais pour les autres il y une nette dérive à devenir un papa cadeaux présent le temps d'un week-end ; les mâles ont une grande faculté à se détacher des enfants.
Chaque parent peut participer à la vie quotidienne de l'enfant, et peut s'investir à fond dans sa semaine.
On est plus apte à gérer les caprices ou les maladies, car on sait que la semaine suivante, on pourra souffler.

Quels sont, à votre avis, les inconvénients d'une garde alternée, pour vous, pour votre ex femme, pour les enfants ?
L'inconvénient : on s'interdit tous de déménager et on reste dans le même périmètre.
Imaginez un peu : deux couples recomposés, tout les quatre étaient mariés, en faisant un calcul simple cela fait finalement 16 adultes concernés, sans parler des enfants.
2ème inconvénient : on a tout en double.

Comment votre enfant a-t'il réagi quand il s'est trouvé confronté à deux maisons ?
Bien, il sépare tout à fait les deux.
Dès que Phil arrive chez moi, je lui explique toujours combien de temps cela va durer pour qu'il puisse se repérer. Je le faisais compter sur ses doigts pour qu'il comprenne mieux et qu'il ne soit pas trop malheureux.

Pensez-vous que l'on doit généraliser ce mode de garde ?
On peut généraliser ce mode garde car il n'y a aucune raison pour que la femme prenne tout à sa charge à partir du moment où elle divorce

 

 

A lire sur le même sujet



1 seul commentaire sur cet article

  • papadivorcele 09.11.2016
    très bonne interview !

    je partage la plupart des avis ayant moi-même vécu la garde alternée (une semaine sur deux). il est primordial que les éducations soient les mêmes car dans mon cas cela ne l'était pas et je passais deux jours à réajuster le comportement de mes enfants.
    a ce moment là, on ne passe pas de moments de qualités avec ses enfants et on peut se sentir frustré.

    je partage mes expériences de papa divorcé sur un blog http://papadivorce.com et je vous invite à venir y lire ce que j'ai vécu en tant que papa divorcé.

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
lui