Elle divorce

Connexion

La médiation de Paul et Virginie > Premier entretien

par Isabelle Juès

Déterminer ensemble un plan de travail

Cet entretien permet de faire connaissance, de poser le cadre de la médiation, de vérifier l' accord des personnes pour cette démarche et de déterminer ensemble un plan de travail.

Un principe d'autonomie : La libre adhésion
La médiation dépend de l'acceptation par chacun du principe de la rencontre.

Un principe de liberté : La Confidentialité
Elle est une condition nécessaire à l'espace de médiation afin de garantir à chacun sa liberté de parole.

L'impartialité
C'est cette vertu qui place le médiateur en position de tiers, assurant aux participants de la médiation une équivalence de traitement.

Neutralité
Neutralité du lieu et neutralité du médiateur. Il s'agit pour lui de pouvoir mettre à distance sa propre subjectivité..

Le principe de non violence
La médiation procède d'une philosophie de la non violence, la règle du respect mutuel fait donc partie du cadre et est énoncée comme telle. Elle induit de travailler dans l'écoute et le respect de l'autre, d'arrêter les hostilités, de ne pas utiliser ce qui est dit et travaillé en médiation pour nuire à l'autre. Le risque de la confiance, autrement dit le pari sur la bonne conduite de l'autre.

Les règles de communication
Le médiateur énonce comment, à travers la manière de se parler, de s'écouter, ce principe de respect mutuel peut être institué et expérimenté : Eviter de s'interrompre, s'interdire la violence, l'insulte, la parole qui blesse, s'efforcer de parler de soi plutôt que d'accuser l'autre.

Un principe d'individuation: le paiement
L'engagement des personnes dans la médiation se manifeste aussi par le paiement des consultations.


Le médiateur invite à présent Paul et Virginie à exprimer leurs attentes ;

Pour Virginie, il s'agit de comprendre ce qui leur arrive, de trouver des solutions pratiques sur le logement et d'assurer l'avenir sur un plan économique. Elle souhaite aussi sortir ses enfants de l'impasse dans laquelle elle les sent. mais, comme à chaque fois qu'elle parle d'eux, la colère remonte : "tu te rends compte du mal que tu leur fait ? Il en faudra du temps, avant qu'ils ne veuillent te voir !"

Pour Paul, il s'agit de trouver des règles de fonctionnement qui lui permettent d'assumer son rôle de père ; Il aimerait bien en médiation pouvoir trouver des accords qui les conduisent à "divorcer à l'amiable". Il évoque enfin à mi-voix son souhait de récupérer ses livres et ses disques?

A partir de là, le médiateur va établir avec eux un plan d'action et leur proposer d'aborder les sujets qui les préoccupent les uns après les autres.

C'est ainsi qu'il leur propose de commencer par reprendre leur histoire, puis d'aborder ensemble la question du devenir de leurs enfants et enfin de travailler sur les choix financiers qu'ils auront à faire.

Avec leur accord, l'ordre du jour de la prochaine consultation est fixé : "pourquoi divorcer ?"

>> Lire la suite




Aucun commentaire sur cet article

    Soyez le premier à donner votre avis sur cet article

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
mediation