Elle divorce

Connexion

divorces « Divorces » 

Le mariage est aveugle, le divorce lui rend la vue ?

A l' affiche le 14 octobre 2009

 

Valentine et Alex sont mariés, avocats tous les deux, spécialistes des affaires familiales.

 

Dans l'exercice de leur profession, ils défendent le divorce du XXIème siècle : à l'amiable, dans la sérénité et le respect de l'autre, de préférence en garde alternée et en la famille recomposée, loin des vases cassés et des atroces scènes de ménage de la génération précédente.

 

Jusqu'au jour où, par faute d'un banal adultère, leur couple vole en éclats. Et la réalité du divorce les rattrape : fini les beaux discours, place à la guerre...

 

Il s'agit de la suite indirecte de Mariages !, succès-surprise de 2004 avec plus de 2 millions d'entrées.  François-Xavier Demaison et Pascale Arbillot reprennent ici les rôles d'Alex et Valentine, personnages incarnés dans le 1er  volet par Jean Dujardin et Mathilde Seigner.

 

 

Dialogues irrésistibles, joutes verbales, découvrez en avant première trois extraits du film 

 http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18915813&cfilm=141231.html

 

Entretien avec Valerie Guignabodet

Réalisatrice du film

Après Mariages!, Divorces? évidemment ?

Et oui, c'est hélas aujourd'hui la suite logique pour un couple sur trois en France et même un couple sur deux dans les grandes villes? Le phénomène s'amplifie d'année envalerie guignabodet année et commence à prendre la forme d'une véritable révolution de moeurs qui bouleverse l'ensemble de notre société. Et paradoxalement, il y a très peu de films sur le divorce. On se souvient bien sûr du bouleversant "Kramer contre Kramer" de Robert Benton, un pur drame, et de "La guerre des Rose" de Danny DeVito, une pure comédie, sortis respectivement en 1980 et 1990? Et depuis ? Beaucoup de films sur l'avant divorce (la séparation) et sur l'après divorce (la solitude ou la famille recomposée) mais pas grand chose sur le divorce même. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être que, malgré sa banalisation, le divorce continue à faire peur. Peut-être reste-t-il dans le fond de nos consciences quelques bribes du tabou absolu qu'était le divorce il y a 50 ans, de cette peur collective qui continue peut-être de nous hanter?ce qui rend le sujet d'autant plus passionnant

 

La suite logique, donc ?

Ce n'est pas la suite directe, puisqu'il ne s'agit ni des mêmes personnages, ni de la même histoire. En tant que spectateur, je déteste les suites qui sont souvent des resucées plus ou moins heureuses d'un succès commercial. Les seuls liens directs entre les deux films sont les prénoms des deux personnages principaux, que je me suis amusée à conserver, et un petit clin d'oeil avec la reprise du couple de cousins (joués par Marianne Groves et Frédéric Maranber) que l'on voyait bien mal en point dans Mariages ! et que l'on trouve ici en plein divorce?

Disons que Divorces n'est pas la suite mais la poursuite de Mariages !? La poursuite de l'exploration d'un thème passionnant : le couple, dernière grande aventure collective du 21ème siècle? Monique parlait de l'ennui dans le couple : comment un homme plaqué pour cause de lassitude choisit de se lancer dans une aventure avec une créature qui ne lui demandera rien. Mariages ! parlait de la difficulté de l'engagement : pourquoi y croire encore quand partout autour de nous le mariage est voué à l'échec ?

Divorces parle de la réalité de la séparation : à l'heure où le divorce est présenté partout comme une étape presque inéluctable de la vie sentimentale, où la multiplicité des amours semble devenir le seul gage d'une vie sexuelle et sentimentale épanouie, j'avais envie d'ausculter la réalité des faits.

 

Comment en arrive-t-on à se dire : «C'est fini. On part chacun de son côté en menant chacun sa vie.» ?

Je suis moi-même divorcée, je sais de quoi je parle : aujourd'hui, quand on n'aime plus sa vie, on change de couple plutôt que de changer de vie, alors autant savoir à quoi on s'expose? Et la réalité est souvent beaucoup plus dure que l'image édulcorée qu'on nous présente aujourd'hui. En fait c'est un film qui devrait être conseillé à tous ceux qui ont envie de se séparer? et à tous ceux qui n'ont pas envie de se séparer !

 

Le mot de la fin ?

Laissons-le à Oscar Wilde : "Le mariage est la principale cause de divorce. L'amour rend aveugle, le mariage rend la vue. Les hommes se marient par lassitude, les femmes par curiosité... Les deux sont déçus "

Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
morallook