Elle divorce

Connexion

Pourquoi se faire accompagner par un psychothérapeute ?

par Jean-Christophe Brunet


Les difficultés de couple, la séparation, l’après-rupture sont des situations traumatiques évidentes ayant des répercussions sur la santé, la vie professionnelle, le comportement… qui nous laissent souvent sans réponses et désemparés.
Le divorce est un facteur de stress majeur.
Ces moments de crise nécessitent alors un soutien, un accompagnement, qu’un praticien expérimenté est à même d’assumer.

Avant une séparation : Le couple en crise
Face à l’angoisse de la situation, la capacité de penser rationnellement s’altère, voire s’inhibe.
Cette période est celle :
- de l’incompréhension mutuelle
- de l’altération de la communication
- de la peur de l’avenir, l’incapacité de s’y projeter
- de la peur de la dépression
- de l’angoisse de la solitude
- de l’inquiétude quant à l’impact au plan social et avec sa propre famille
- du sentiment de revivre sa propre histoire pour les personnes dont les parents ont divorcé
- de la peur de faire souffrir ses enfants
- de la culpabilité parasite
- du sentiment d’être dépassé par les complications futures de toutes sortes, les contingences matérielles
- de l’incapacité d’évaluer la situation, envisager sauvetage du couple ou rupture

Pendant la séparation :
C’est le cœur de la crise, où les complications et difficultés s’ajoutent aux angoisses anticipatives de la période précédente.
La personne est confrontée :
- à la nécessité de se préparer au plan psychologique et matériel
- à la durée du processus
- à l’intensité du conflit, à l’adversité
- la rancœur et la tentation de la vengeance par tous moyens
- aux conséquences psychologiques pour elle et ses enfants
- à l’impact social
- au sentiment d’être dévalué
- au coût de la procédure
- aux décisions à prendre, aux actions à mener ( recherche d’emploi, de logement, vente de la résidence, partage, aménagement de la garde des enfants, aspects financiers… )

Après la séparation :
Des étapes restent à franchir ; la trace et les conséquences de la séparation continuent à agir sur la personne :
- s’adapter au nouveau mode de vie
- traverser les étapes du deuil
- se reconstruire
- gérer les conflits ultérieurs
- coopérer pour éduquer les enfants
- sortir des schémas répétitifs destructeurs
- quitter culpabilité parasite et autodévaluation
- reconstruire un idéal familial
- composer avec une famille recomposée

Les enjeux peuvent concerner : vous-mêmes, vos enfants, des tiers, vos rapports avec eux. Que vous consultiez vous-même ou en couple, la démarche repose sur l’alliance entre votre désir et votre investissement personnels.

Par ailleurs, si, au contact de cette période difficile, vous envisagez un travail sur vous plus approfondi, thérapie et développement personnel offrent des bénéfices qui vous permettront de percevoir votre expérience de manière plus positive et structurante.

Parmi ceux-ci citons notamment :
- approfondissement de la connaissance de soi, de son comportement, de ses croyances et pensées parasites…
- découverte et aménagement de ses modalités de fonctionnement psychique, émotionnel
- meilleur vécu relationnel
- croissance de l’estime de soi, de la confiance en soi
- plus grande capacité de penser et de réagir de manière autonome, de s’ouvrir à ses ressources
- meilleure capacité à franchir des étapes importantes, des situations douloureuses, anxiogènes
- structurer son histoire transgénérationnelle, trouver sa place
- mieux vivre la parentalité
- éviter ou guérir de troubles et de la psychopathologie

 

 

 

 



Aucun commentaire sur cet article

    Soyez le premier à donner votre avis sur cet article

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
psychologie