Elle divorce

Connexion

Comment se reconstruire après un divorce ?

par Marie Delambre


La reconstruction après un divorce est une période longue et semée d'embûches, voici quelques repères des différentes phases à traverser, qui vous permettront de savoir où vous en êtes.

 



Les différentes phases de la reconstruction :
 
 

1. La phase d'abattement
C'est la première étape, la plus douloureuse, il s'agit de traverser le chagrin, la douleur de la perte, la solitude, les regards et reproches des enfants. Tenez bon et ne restez pas seule, appelez vos amies à la rescousse.
Pour ne pas raviver la blessure, établissez une coupure physique et psychique avec votre ex, pas de coups de fil, pas de rencontres. C'est très important pour pouvoir se ressaisir et se restaurer.

2. La phase d'acceptation
Accepter, c'est intégrer son histoire , c'est être sortie de la colère et du ressentiment, c'est ne plus se sentir coupable, c'est ne plus avoir ni regrets, ni remords.
Difficile, mais pas impossible ! Mais cela prend du temps, c'est comme cicatriser une blessure profonde : un véritable processus de deuil de l'ancienne relation de couple correspond à un travail psychique d'intégration et de régénération.

3. La phase " je surmonte-j'assume "
Pour gravir encore une marche dans cet escalier de la guérison, il est important de faire un bilan honnête de ses erreurs et de ce qui n'a pas marché dans la relation, et pas seulement du côté de l'ex !!
La relation a deux bouts, nous avons notre part de responsabilités à assumer. Pour progresser en maturité, examinez quelles ont pu être vos attitudes négatives ou toxiques pour la relation. Cela vous aidera à reconstruire sur de nouvelles bases, et vous évitera de tomber dans les mêmes pièges.

4. La phase des peurs
Après une phase de mieux-être, où vous avez surmonté les défis juridico-administratifs du divorce, peut s'amorcer une période de peurs, tout à fait normale.
La première, la plus ancestrale, c'est la peur de l'inconnu : elle est légitime, car ne pas savoir ce qui nous attend, prouve que nous changeons nos habitudes, nous changeons de vie, ne pas maîtriser notre avenir, ça fait toujours peur. Pour avancer sur un terrain vierge, mieux vaut faire des petits pas, c'est plus sécurisant, autrement dit ne bouleversez pas tout d'un coup, allez-y doucement.

La peur de vivre seule est la plus classique. Nous détestons être renvoyée à nous-mêmes, à nos choix, à notre solitude. Traverser la vie sans l'autre nous paraît très angoissant, pourtant c'est en traversant une période de solitude que l'on se reconstruit le mieux, que l'on apprend à être un bon compagnon pour soi-même, et que l'on acquiert plus de solidité et plus d'autonomie.

5. La phase de régénération
C'est la phase de renaissance, vous retrouvez votre capacité au bonheur, votre aptitude à savourer les petites joies de l'instant présent, vous positivez enfin !
Faire un bilan juste de ses ressources intérieures peut s'avérer très utile à ce moment-là, être accompagnée par un thérapeute ou un coach peut permettre d'avoir un regard neutre et bienveillant pour nous remettre en selle et restaurer une meilleure image de nous-mêmes. Les solutions sont en nous, nous sommes nos propres guérisseurs, mais nous avons parfois besoin d'aide pour rallumer l'étincelle de vie qui deviendra brasier.



14 commentaires sur cet article

  • CHOUETTEle 24.10.2014
    toujours chouette...la solitude me tue....mais surtout je voudrais reconstruire ma vie.je suis jeune et à 35 ans je n 'aurais pas toujours le temps de faire un bébé à nouveau ,même toute seule j ai besoin d avoir un enfant d'avoir le temps de le faire ,j adore les enfants à commencer par les miens,un enfant à nouveau pourrait donner sens à ma vie ,une raison d'exister à nouveau.mes enfants étaient mon rayon de soleil et le papa le savait,il veut me faire payer de l avoir quitter et utilise mes amours.je n ai que mes larmes pour pleurer en attendant d aller mieux.dites moi est un crime de mettre fin à une relation ou vous êtes seule à tout faire? entretenir la flamme s occuper des enfants?mÉdire de son Épouse auprÈs de ses amis, de ma famille alors que je quémandais auprès de lui l 'amour.pardon ici on parle divorce et reconstruction.mais je me suis souvent demandé qu est ce que je n ai pas fait normalement pour qu 'il m aime comme on aime un parapluie ou son caleçon?je paie d avoir ose partir de chez lui,le prix est très fort ce sont mes enfants...comment un père peut faire cela,comment dites moi?
  • CHOUETTEle 24.10.2014
    bonjour a tous,je suis très émue par vos lettres et je souhaite du courage à tous et à toutes,même comme vos lettres datent.je suis dans une procédure de difficile car mon mari a obtenu la garde des enfants alors que je lui reprochais de ne pas prendre du temps pour les enfants et me délaissais entre autres...mais on avocat a la main longue.je me suis attachée à quelqu un d autre mais chez nous en afrique on se comporte comme si la femme n avait pas droit au bonheur et j ai été condamnée durement de n être pas restée pour les enfants alors que j ai fais deux fois des avc.c est dur d 'être seule,de dormir seule mois si fusionnelle avec mes enfants.le plus difficile il n' y a pas de garde alternée alors je dois voir mes trésors je n' ai le droit de les voir que deux dimanches par mois,ils ont 4,6 et 10 ans.a l 'école le plus jeune le vis très mal ,et il devient soit très violent,soit il pleure plus qu'un bébé.j 'ai supplié leur papa de me les laisser mais il ne veut rien entendre.c est dur pour moi,j essaie de leur parler de la situation ,je leur dis que je les aime ,je profite du temps au maximum mais j'ai peur de trop en faire.je suis désespérée entre les nuits solitaires et mon travail que je malmène,comment faire comprendre à mon futur ex mari que je n ai aucun intérêt de le séparer de ses enfants,surtout qu'il agit comme si de rien n était,les enfants du coup n ont pas le droit d'exprimer leur douleur,se sont des enfants bon sang,comment les aider deux jours par mois?
  • tchounele 15.09.2014
    bonjour,
    je suis actuellement en instance de divorce après un an que mon mari à fait une dépression que l'on a pas vu venir puis il m'annonce le divorce je ne t'aime plus j'ai plus de sentiment me dit il après 19 ans ensemble 11 ans de mariage! il était devenu violent verbalement il terrorisait les enfants et je l'aime encore!!! je passe jeudi au tribunal pour la garde des enfants mon fils veut bien le voir(3 ans) mais ma fille ( 8 ans)a peur de lui il lui a fait beaucoup de mal, elle a demandée la protection de la justice j'espère qu'il respecteront sa demande de visite protégée j'ai très peur de tt ça. il m'a brisée détruite anéantie je me suis relevée grâce à mes enfants et mes parents mais là ou je suis j'ai pas de famille proche c'est dure en plus je travail au même endroit suis restée dans le même appart et la même ville j'en peux plus il faut que je parte.
    mais avant tout que ma fille soit protégée.
    c'est dure d'avancer quand on l'aime aidez moi conseillez moi merci
  • nath68le 27.04.2014
    je suis en procedure de divorce, mon mari est rentré de l afrique completement changé et a voulu divorcer, chose que j ai refusée d abord, le ciel m es tombé sur la tete, j ai essayé de sauver notre mariage, j ai tout fait pour qu il revienne vers moi, mais rien a faire , il es obnubilé par cette africaine, bref, au bout d un an , vu qu il ne rentrait plus a la maison , j ai fini par demander le divorce, a mon avantage et pas aux siens comme il voulait, voila , j essaie de remonter a la surface, d emerger, je me suis sentie lesée , j ai encore du mal a avancer , mais je le fais pour les enfants nos deux garcons qui n on rien compris dans l histoire car mon mari les a impliquée dans son histoire avec l africaine, maintenant j avance, je suis fiere d arriver jusqu ici, d avoir lui montrer que je suis capable d avancer , de demander le divorce, et de continuer ma vie tout en me protegeant et mes enfants, j en veux a mon mari de nous avoir infligée tout ceci, je suis liberée d un poids qui pesait tres lourd , de respirer, de l avoir mis a la porte car il telephone a sa copine devant moi, je l ai mis dehors mais ne vivait deja plus avec nous, mais venait voir les enfants, et quand je l ai mis dehors j ai ete soulagée......j ai subi une manipulation pas possible puisqu il ne veut pas payer de pension pour moi, avoir un bout de papier a son avantage et que j ai refusée de signer, je n ai eu que disputes , tempetes, orages , et a chaque fois qu il venait voir ses enfants, maintenant il es reparti en afrique et je ne veux plus de nouvelles de lui, tout ce passera devant les avocats, j ai aimée cet homme de toutes mes tripes et lui, il m a detruit , blessée; aneantie, bafouée, bref, inimaginable , je ne le connaissais pas comme ca, il m a meme repris les cadeaux qu il m a offert il y a des annéées en arriere sous pretexte que c est lui qui les a chetées , maintenant j ai la haine , de la colere , de l incomprehension face a tout ca , il faut que je relativise tout ca , que je me reconstruit , que je me calme , et que j avance car je sais que la page est tournée......
  • soso2011le 27.01.2014
    bonjour,
    j'ai divorcé en mai 2013 après une séparation de 2ans et demi. mon ex avait coupé l'écoute durant toute cette période. il n'a même pas demandé après les enfants (j'ai deux filles). il voulait vivre pleinement son histoire d'amour.
    il s'est mis en couple toute de suite après la séparation sa nouvelle femme est déjà enceinte.
    depuis le divorce, il prend les filles une semaine pendant les vacances scolaires.
    mentalement, je suis passée par des moments très difficile parce que ce n'est pas évident de se trouver abandonnée pour une autre avec des enfants en bas âge en plus.
    elles sont comment ces femmes qui piquent des hommes maries et pere de familles?????
    je suis vraiment déçue de mon ex que je
voir les 14 commentaires

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
psychologie