Elle divorce

Connexion

Harcèlement moral : vos témoignages

par la rédaction


"La victime de harcèlement moral dans un divorce n'a rien pour être reconnue comme victime"
Bonjour , j 'ai une fille de 13 ans, mariée depuis 20 ans et en cours de divorce depuis près de deux ans. Votre article sur le harcèlement morale est criant de vérité. Lorsqu'on est victime de ces attitudes il est difficile d être absolument sûr qu'il s'agit bien de harcèlement, votre article me le confirme. En fait c'est à postériori que l'on se rend compte que l'on vivait avec un manipulateur. En ce qui me concerne, je dois avouer qu'effectivement mon mari était égoïste, égocentrique mais je ne m'autorisais à me plaindre, notre vie sociale et économique était plutôt enviable, j'évitais de formuler des reproches car je pensais nécessaire de lui laisser pratiquer les loisirs et quelques sorties entre copains il critiquait les femmes des autres qui s'opposaient elles à cela, je ne souhaitais pas en faire partie. Il se plaignait d'avoir un métier stressant qui lui imposait de s'évader. Lorsque je lui disait ne pas trouver normale qu'il ne ressente pas plus de besoin d'intimité avec notre fille et moi, il s'emportait me disait que je me faisais des idées et refusait de prolonger toute discussion car j'abordait le sujet le soir (vie active oblige) et pour lui la nuit était synonyme de la mort, il ne faillait pas l'angoisser!


En fait, il connait très bien les tribulations des divorces et il a organiser notre vie pour tenter de ne pas avoir de prestations compensatoires à me verser, il m'a en effet encourager très peu de temps avant de me quitter à me lancer professionnellement et à m'endetter pour ne pas que je sois au foyer. Il m'a menacer de disparaître si je refusait ses conditions financières, m'a dit que ce que je "lui prendrai" dans la main droite serait ce que notre fille n'aurait pas dans la main gauche, qu'il ne pourrait subvenir plus tard à ses besoins. Il refusait toute prestations compensatoires car lui même dans son bureau voyait trop d'homme dépossédés par leur ex-femmes alors que celles-ci avaient refais leur vie, il m'a proposer parmi ses relations des hommes susceptibles de me convenir, il fait le tour de nos connaissances pour expliquer qu'il fait tout pour que le divorce se passe bien mais que je me laisse manipuler par ma famille et mon avocat. Tout cela n'est qu'une partie de ce que je dois vivre en permanence.
 

Ce qui est difficile à supporter c'est que ce genre d'attitude n'est absolument pas prise en compte dans un dossier de divorce, il me semble qu'il faut être battue physiquement pour que votre souffrance soit prise en compte. Mon avocat me dit qu'il faut être forte et ne pas se laisser abuser par les tentatives de déstabilisation mais comment supporter de se retrouver devant un homme bien très à l'aise dans le milieu juridique qui est le sien, et devant un juge qui ne cherche pas à connaître la vérité sans se cantonner à vouloir résoudre un problème financier. Dans les drames passionnels (je ne suis pas intéressée) on cherche à savoir pourquoi ? la victime de harcèlement morale dans un divorce n'a rien pour être reconnue comme victime.

"Ce lent travail de sape, c'est le propre du harcèlement !"
Divorcée depuis 1997 je suis heureuse comme jamais. Pendant mon mariage un lent processus de destruction a été mis en place par le père de mes 2 enfants sans que je me rende compte de rien de ce lent travail de sape, c'est le propre du harcèlement, je n'ai réalisé sa perversité qu' avec l'aide d'une psy que j'avais consulté car les enfants commençaient à être perturbé. j'ai vu cette personne pendant un bon moment dans son cabinet en ville et je me suis retrouvée comme je l'avais toujours été: une battante, extravertie, gaie comme un pinson, toujours à l'écoute des autres et prête à aider mon entourage. Alors que pendant mon mariage j'avais même fini par croire que j'étais une mauvaise mère: mes enfants sont là pour témoigner de l'amour que nous nous portons et de notre joie d'être ensemble c'est la maison du bonheur; plus tard, beaucoup plus tard je leur dirai ma vie avec leur père là après un divorce il vaut mieux tout faire pour que les enfants aient des liens avec leur père et d'ailleurs ma séparation l'a obligé d'être attentif à ses enfants et à créer des liens qu'ils n'avaient pas.

Je suis partie mes enfants avaient 3 et 4 ans 1/2 et je n'avais jamais travaillé après la fin de mes études, j'ai fais des remises à niveau, j'ai appris des tas de choses et surtout j'ai repris de poil de la bête ce qui m'a valu de travailler assez rapidement, la caf aide les mères en difficulté, pour reprendre des études, faire des stages un peu d'argent ne fait jamais de mal, l'alloc parents isolé le permet sans "crever la dalle".

Je sais que je n'ai jamais été une mauvaise femme ni une mauvaise mère, loin s'en faut !!! et ce n'est pourtant pas faute d'y avoir travaillé pendant des années, il faut savoir que des gens comme mon ex mari ( et pas seulement des hommes, il y a des femmes comme ça!!!) ne se sentent reconnus qu'en enfonçant leur entourage pour eux-mêmes se sentir valable. C'est nul.

A la 1ère réflexion il faut toujours se demander ce qui motive l'autre à essayer de faire du mal, sans y toucher, sans que les autres ne se rendent compte de rien effectivement tout se passe en catamini, c'est très pervers et par amour il ne faut pas en arriver à se dénigrer soi même, jamais jamais.
LA VIE EST BELLE. Bonne chance à tous et toutes, mes amis.

"Ma vie, mon témoignage"
23 ans, je pensais que je pouvais donner tout mon amour pour changer l'être, l'amour de ma vie?

Il m'aura fallu 23 ans pour dire stop à cette engrenage légitime aux yeux de toutes et tous. J'ai réussi à m'en sortir, j'ai refermé la porte des sévices moraux et corporels, j'ai grandi dans la souffrance mais il n'aura pas réussi à me détruire car la seule force pour m'en sortir est tout un chemin de positivité de force intérieur et de courage.... Je m'appelle Laure, mon âme entière, n'a pas compris pourquoi j'ai du affronté seule le bourreau machiavélique qui vivait avec moi, mais moi Laure à ce jour 41 ans j'ai réussi un 10 janvier 2005, à fermer la porte comme une grande et refaire vivre en moi ce que je n'aurai jamais du oublié : ma personne.

"Le harcèlement moral ou comment détruire sans trace"
J'ai vécu 4 ans avec un homme qui me harcelait. J'ai engagé une procédure de divorce après avoir consulter 2 psy qui mon rassuré sur ma santé mentale. Aujourd'hui, je suis en instance de divorce et le harcèlement donc j'ai fait l'objet n'ai pas pris au sérieux et les violences sexuelles qui l'ont accompagné ne sont surtout pas à mettre à jour sous peine de complications pour mon divorce qui est très compliqué.

"Harcèlement post divorce"
Cela a commencé le 26 avril 2004 et dure encore aujourd'hui. Je suis séparée depuis 2002. Il y a quelques jours je suis allée déposer plainte à la gendarmerie pour menaces de mort, harcèlement et appels malveillants. J'ai une petite fille de 7 ans qui n'aurait jamais dû voir ça. Quand vous en parlez a votre entourage, on plaint le pauvre homme qui a été abandonné et on vous dit qu'il lui faut du temps et que tout s'arrangera, mais cela ne s'arrange pas et empire, chantage en tous genres, non respect du droit de visite, menaces de se suicider avec l'enfant ou carrément de tous nous butter. Ma vie n'est pas toujours drôle mais je tiens le coup car j'ai des amis, des collègues supers et un futur mari extra. Bon courage à toutes.

"Comprendre le harcèlement pour pouvoir renaître"
En instance de divorce depuis début 2003, je ne voyais pas le bout...dépression sévère consécutive au départ d'un mari volage me mettant toutes les fautes sur le dos...("tu n'as pas su me garder !", "tu ne comprends rien", "tu ne me comprends pas, je souffre!!!"). Lorsque j'ai intégré QU'IL me trompait, et que JE n'avais rien à me reprocher d'autre que ma naïveté, j'ai repris le dessus. Fini les tentatives de manipulations et de pressions psychologiques envers moi, un avocat m'a recommandé deux ouvrages "salutaires" et je vois enfin le soleil briller. Malgré la lenteur de la procédure due au retard dans les tribunaux, j'ai refait ma vie, mon fils de 10 ans "renaît" avec moi...mon ex mari qui a été son beau père pendant 7 ans a choisi de couper totalement tout contact avec nous.. c'est son choix et nous apprenons à nous reconstruire SANS lui. Je souligne qu'il ne sont pas tous comme lui, lui, c'est un pervers-manipulateur.... Bonne chance à tous et à toutes.



13 commentaires sur cet article

  • cosette1951le 18.09.2015
    j ai 63 ans sans relations avec les hommes depuis 20 ans
    je suis maintenant à la retraite et j ai du temps de repos que je ne prenais pas lorsque je travaillais je travaillais surtout pour oublier ce que j avais subi, -sans m "'n appercevoir sur le moment-
    violences conjugales, harcellements pendant 10 ans de vie commune - avec coupures- puis 15 ans meme divorces j 'ai subi toutes les violences, harcellements sous toutes ces formes, humiliations.....
    personne à cette époque ni gendarmes ni loi (appliquées) encore moins les medecins aupres desquels mon mari me faisait passer pour folle et ces derniers avaient egalement peur pour eux meme dans ce conflit, les amis ne "voulaient pas être meles" mais pour me traite de tous les noms d oiseaux losque dans mon dos mon mari proférait n importe quoi de plus odieux -donc plus d amis-
    j avais du éloigner mes enfants pour qu il ne voient pas plus ces violences à mon encontre (mal jugée alors de toutes part , services sociaux, amis, famille);;;
    perte de mes emplois
    peurs innomables jusqu a ern avoir froid à devoir me couvrir en plein ete pendant plusieurs annees
    je ne vais pas tout detailler ce serait trop long un livre serait nécessaire
    je voudrais juste temoigner pour que les femmes qui subissent de telles choses que cest leurs vie entiere qui en depend retraite sante et celle de leus enfants les miens bien q u eloignes du pire à 40 ans sont atteints à divers degrés psychologiquement à divers degrés (3 enfants)
    quant aux preuves " demandés par tous les intervenants c est simplement degueulasse à mon sens
    si l on veut quitter un homme qui peut nous en empecher
    car un chien battu n a pas besoin de preuve!!!!!!!!!!!
    si je vois un enfant ou une femme malheureux je n ai pas besoin de preuve
    sachez aussi que 20 30 40 50 ans apres les blessures sont terribles
    soit disant les lois vous protègent alors vite servez vous en

  • sylle 04.11.2014
    bonjour, je m appelle sylvie , j'ai 46 ans et 2 enfants de 18 et 14 ans.c'est la première fois que j'écris sur internet.j 'ai lu toutes les messages de chacune et mes larmes ont coulées sans s'arréter.cela fait 23 ans que je vis avec mon conjoint et je n ai rien vu venir.je savais que son comportement envers moi n'était pas normal mais je donnais tout mon amour pour que cela cesse et rien ne change.il y a un an j'ai changé de travail et j'ai malheureusement fait confiance à une collègue a qui j'ai tout confié et quelques mois après à profiter de ma faiblesse pour faire la même chose que mon mari.je me sentais tellement bien dans ce travail que tout mon univers s'est écroulé.je suis actuellement en dépression et le sentiment de tomber dans un gouffre et je ne sais pas comment je vais m en sortir.je ne comprend pas comment les gens peuvent être aussi horribles,ignobles, monstrueux.j'ai donné tout ce que j'avais dans mon cœur pour que tout aille bien et j ai le sentiment de n'être plus qu'une ombre a qui on met que des coups virtuels pour que je disparaisse.je m'en veux tellement de la situation :pourquoi j ai laissé faire en amour et en amitié, je me sens tellement stupide et encore c'est un petit mot pour qualifier mon moi intérieur.le harcelemnent est vraiment la pire des saloperies qui existe sur terre et comment se défendre contre cela.

  • valeryelfele 09.06.2014
    ma soeur qui à deux enfants s'est enfin rendu compte que son mari la harcelait moralement et la dirigeait elle n'avait plus ses amis d'enfance! et cela faisait 15 ans que nous ne pouvions la voir ! nous l'aidons pour ses plaintes auprès de la police !il l'a gifler dernièrement ! il prend toute la vaisselle, meuble etc vide les comptes bancaires même ceux des enfants même ! du coup leur compte commun est à découvert et la banque envoie des lettres à ma soeur (oui il est issu d'une famille connue dans le village et connais la personne qui s'occupe de leur compte ( c'est une amie d'enfance)l'accuse de tout et de rien et reste impassible devant la police ! casse tout ce qui est important pour ma soeur !rien ne se fait ! de plus il boit et fume du cannabis ! les policiers lui ont dit dernièrement lorsqu'il emmenait les meubles devant leurs yeux madame arrêté d'être hystérique devant vos enfants et pour être tranquille déménagez ! elle leur répond : je gagne moins que lui (bah oui il voulait qu'elle soit à temps partiel pour pouvoir s'occuper des enfants) et lui gagne 4000 euros par mois je ne pourrais pas vivre avec mes enfants !! leur réponse prenez une chambre ! vive la justice pour aider les harceleurs : je suis dégoutée !
  • angiele 17.10.2013
    bonjour,
    je me presente angelique j'ai 31 ans maman de deux enfants , je reconnais le pere de mes enfants il m'a detruite psychologiquement et physiquement j'ai failli perdre la vie car il voulait se foutre en l'air .j'ai droit a des insultes et des humiliations c'est une personne tres cultivé et charismatique les gens sont en admiration devant lui.il y a deux ans j'ai quitté mon domicile et j'ai vecu un enfer harcelement il venait me surveiller jusque sur le parking de mon travail .j'avais rencontré quelqu'un il a reussi a avoir son numero personnel et de son trravail pour l'harceler ,il est venu a son domicile pour le battre .il m'a detruite il fait tout pour que je sois dependante de lui des que je lui echappe il me rattrape ...il m'a menacé que si je faisais la moindre crasse je me retrouverai six pieds sous terre ... mes enfants l'adore je suis tiraillée par le fait de partir definitevement loin sans les enfants pour que je puisse me reconstruire ou rester a coté au prix de vivre un enfer mais d'etre la pour eux ...
    je veux juste vivre normalement une vie simple comme tout le monde ...
  • rachelle 25.06.2013
    bonjour raingeard
    je suis désoler de lire se qui est arriver à votre fille et j'ai encore plus peur quand je vois comment c'est facile pour la justice de se défiler et ne pas agir quand il est encore temps je sais de quoi je parle car je suis passer par la pour deux de mes enfants et nous avons été traiter pire que des criminels alors que nous étions victimes je ne peut pas vous réconforter mais je suis de tout cœur avec vous bien amicalement rachel
voir les 13 commentaires

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
psychologie