Elle divorce

Connexion

Parole de femmes : avis de tempête

par Hortense Guiller


Sibylle, 32 ans, habite Angoulême, ne travaillait pas, 3 enfants (7, 5 et 2 ans).

Mon mari m'a quitté pour un homme
" Depuis plusieurs mois, mon mari était plus attentionné que jamais : des fleurs, des petits cadeaux, surtout quand il revenait d'un week-end (de plus en plus fréquents) en déplacement à l'extérieur, avec son équipe de foot. Un soir, il m'emmène dîner au restaurant. Il avait l'air gêné. Ce n'était pas son genre. La conversation traînait. La fin du repas approchant, je me lance : " il y a quelque chose ? ".
Tu parles, le ciel m'est tombé sur la tête !
Il était tombé complètement amoureux d'un jeune footballeur de son équipe et il voulait vivre avec lui !
J'ai cru devenir folle. Je me suis battue pour qu'il reste. Mais il est parti. J'ai voulu lui envoyer les gendarmes, j'ai pris un avocat. Mais ceux-ci m'ont dit que le jeune homme ayant dix-huit ans, on ne pouvait rien faire. J'ai fait une dépression. Comment le dire aux enfants ? Désespérée, j'ai pris un psy. C'est lui qui a appris la nouvelle aux enfants, en ma présence. Cela fait deux ans que tout traîne. Je ne veux pas lui faire le plaisir de divorcer. Et lui ne fait rien. "


Virginie, 47 ans, sans enfant, habite Bayonne, cadre

La layette du bébé 
" L'histoire classique. Un mariage avec bien peu de nuages. Et puis il rentre de plus en plus tard du bureau. Il a des séminaires le samedi. Et même une fois tout le week-end ! Là, je ne marche pas. En fait, je ne comprenais pas parce que je ne voulais pas comprendre.
C'était une collègue de bureau, de dix-huit ans de moins que moi ! Il m'a demandé le divorce, car il voulait avoir des enfants avec elle, mais elle voulait le mariage d'abord.
Il m'a dit qu'il me laisserait tout ce que nous avions en commun, y compris le pavillon.
Tu parles !
Quand on est arrivé au concret de la procédure, et qu'il a fallu qu'on établisse la liste de nos biens en communauté, il avait changé du tout au tout. Ça ne lui ressemblait pas, mais il ne fallait pas être trop malin pour deviner qu'il était complètement manipulé.
Chaque fois que l'on se voyait, pour tenter de faire un partage que je voulais honnête, il arrivait avec de nouvelles prétentions. Par exemple, il voulait reprendre tous les bijoux qu'il m'avait offert, même les fantaisies. Et une autre fois, il m'a demandé la layette préparée pour l'enfant que, malheureusement, je n'ai pu mener à terme.
Plusieurs fois j'ai cru craquer. Heureusement, j'avais un bon avocat qui m'a soutenu. En tous cas, plus jamais de mariage. Si c'est pour finir comme ça, quelle tristesse !


Sandrine, 31 ans, Région Parisienne, un enfant d'un an et demi, secrétaire

J'ai épousé un bel étranger
" Surtout mariez-vous dans votre village ! ". Bon conseil de ma grand-mère, un tantinet raciste, à ses petits enfants. Conseil que je me suis empressée de ne pas suivre. J'ai été séduite par un allemand, qui pour moi, a accepté de prendre un travail à Paris. Très vite nous n'étions plus d'accord sur rien. En fait, il ne supportait pas la manière de travailler des français, ni les horaires de travail en région parisienne. En Allemagne, il était chez lui à quatre heures et demie. Mais nous nous aimions. On s'est dit qu'un enfant nous réunirait. Trois mois après la naissance de ma fille, il était clair que c'était l'échec intégral. Nous mettons en route une procédure de divorce. Et un jour, en allant chercher l'enfant à la crèche, le choc : il était passé dans la matinée prendre la petite. Je cours chez moi, devinant tout : toutes les affaires du bébé avaient disparu. J'appelle mes beaux-parents en Allemagne : ils disent qu'ils n'ont aucune nouvelle de leur fils.
Et bien aujourd'hui, j'ai retrouvé sa piste en Allemagne où il a entrepris une procédure de divorce contre moi pour abandon de domicile ! J'ai déposé une plainte pour rapt d'enfant devant la justice allemande. Mon avocat français me dit que je vais forcément obtenir la garde de ma fille. Mais dans combien de temps ? "

A lire sur le même sujet



Aucun commentaire sur cet article

    Soyez le premier à donner votre avis sur cet article

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
psychologie