Elle divorce

Connexion




Le témoignage de Maellys

Mon ex et moi avons été amis pendant 2 ans avant de craquer l'un pour l'autre. je pensais bien le connaître. Je croyais que c'était un garçon gentil, plein d'attentions. Nous avons commencé à vivre ensemble et à préparer notre mariage. Ces préparatifs, je m'en suis sentie volée. Sa mère et mes parents n'ont pas fait attention à nos envies, sous pretexte que c'était eux qui payaient le mariage. Nous nous disputions souvent à cause de çà et aussi parce qu'à l'époque j'étais au chômage et que je le vivais très mal. Mon ex m'a presque fait croire à l'époque que j'étais folle et dangereuse pour moi. Il m'a convaincue d'aller voir un médecin qui m'a prescrit des antidépresseurs.. que j'ai vite arrêté car je savais que çà ne résolvait rien. Soit, après tout çà, nous nous sommes mariés. Très belle fête, grandiose pour notre petit budget. J'ai plané 2 semaines et puis..çà a recommencé : les disputes de plus en plus fréquentes et de plus en plus fortes. Mon ex a alors commencé à me pousser vivement lors de ses mouvements de colère puis à balancer des objets dans l'appartement. Je ne disais rien, je pensais que tout était de ma faute (du moins, c'est ce qu'il me faisait croire). Nous avons du changer de ville, là, tout a continuer, de plus en plus dur. J'ai mis trois ans à me réveiller et à partir. Mais je dois avouer que je reste choquée. Sexuellement parlant, il fallait le faire quand il le voulait et comme il le voulait. A chaque fois que je prenais l'initiative, je me faisais envoyer ballader plus ou moins gentiment. J'avais l'impression à la fin de n'être plus que son objet sexuel. Cela fait un an. Je crois que je récupère un peu mais j'ai encore très mal. J'ai beaucoup de mal à accepter ce divorce. C'est sa violence qui m'a poussée à partir mais je l'aimais encore profondément quand je suis partie et je ne parviens pas à faire le deuil de la complicité que j'avais avec lui au début. Je ne sais pas comment faire pour oublier et repartir de l'avant. Les hommes me font peur, je ne supporte plus les contacts physiques et l'idée même de faire l'amour me dégoûte. je me sens sale, trahie et diminuée. Je n'arrive pas à m'en relever. Que faire?

Maellys (ref 03-06-09)




Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com 








 















































Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil