Elle divorce

Connexion
 

 

 

 

 

Le témoignage de Charline

Bonjour, 

J'ai consulté différents sites pour trouver des témoignages qui m'aideraient et le vôtre a retenu mon attention, voilà pourquoi j'expose ma situation, en espérant pouvoir avancer.
Je vis actuellement une situation difficile car je suis sur le point de quitter mon époux.
Je suis mariée depuis 10 ans. Nous avons 2 enfants 9 et 4 ans et depuis la grossesse du dernier, beaucoup de choses ont changé.
Nous sommes très dynamiques et avons entrepris beaucoup de projets à deux (immobilier, famille...).Pour cette partie de notre vie, tout s'est très bien passé matériellement. 
Mais affectivement, depuis 4 ans, nous sommes en désharmonie totale. il a eu une période où il ne me regardait plus et graduellement, nous nous sommes éloignés au point de plus communiquer et ne plus savoir comment dialoguer.
C'est pourtant un homme bon, il est agréable, travailleur et gentil. Mais depuis l'année dernière, j'ai 2 activités professionnelles (dont une création d'entreprise) et ce changement prof a fait naître en moi d'autres besoins...J'attends de lui qu'il échange avec moi sur mes craintes et mes doutes quant à l'avenir, qu'il m'encourage, qu'il me rassure. Au lieu de cela, il est presque indifférent, je porte toute la gestion de la maison, il ne se soucie jamais de nos difficultés d'argent et me laisse seule aux commandes. Il s'occupe de moins en moins des enfants alors que précisemment, j'attends qu'il soit plus présent vu mon timing chargé.
J'ai 2 alternatives : arrêter mon nouveau job ou continuer au risque d'entrevoir le divorce.
Je ne suis pas fondamentalement carrièriste mais aujourd'hui mon travail m'apporte satisfaction et comble ce que je ne retrouve plus à la maison : l'épanouissement. Je n'ai pas envie de choisir car même en arrêtant, je ne suis pas certaine de retrouver l'équilibre dans mon couple. De plus, j'ai donné un temps de ma vie aux enfants et au foyer, aujourd'hui j'ai besoin de me réaliser professionnellement pour m'ouvrir sur autre chose.
J'ai renoué le dialogue avec lui à force de patience, il a tenté des efforts mais ce n'est jamais durable. Je lui ai parlé d'une éventuelle séparation. Ce n'est pas une solution qu'il souhaite envisager.
J'ai réellement envie de vivre, non pas pour moi mais pour être bien. Je n'ai plus d'attentes avec lui, plus aucune envie et pire : plus d'energie quand il est là. Je ne l'aime plus car il m'a déçu.
Partir ne me gênerait pas mais les enfants me retiennent...Je vis dans la culpabilité par rapport à eux et j'aimerais avoir des conseils et des témoignages de femmes qui ont dépassé ce sentiment, comment les enfants ont-ils réagi ?
Merci pour votre réponse

Charline (ref 31-08-09)

 


 

 

Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com

 

 

 

 

 


 


La réponse de Mylène

Bonjour Charline,


Je suis maman de deux enfants. Je me suis mariée il y a 14 à un papa d'une petite fille. Nous nous sommes follement aimés. C'est un homme possessif, égoïste mais très gentil. Il a été et restera l'homme de ma vie. Notre relation a été très heureuse jusqu'à la naissance de mon premier enfant. J'ai commencé à avoir des doutes sur sa fidélité. Mais l'arrivée d'un enfant change un couple et j'ai pensé que j'avais changé. 20 mois plus tard, naissance de notre deuxième enfant. Il ne m'approchait presque plus. Alors qu'avant il était très gourmand, il a commencé à s'endormir sur le canapé et à venir se coucher quand je dormais. Les années ont passées et les choses se sont installées progressivement. Il y a deux ans, j'ai décidé de changer de profession.. Pour cela, il m'a fallu intégrer une école pour au moins 3 ans. La première année a été terrible. Il était contre, ne m'aidait surtout pas à la maison voir me procurait du travail pour que je n'arrive pas à faire le mien. Comme vous je me suis posée la question de partir ou non. Et mes enfants, et comment vont ils réagir, et ma maison, et ma vie ??? Finalement, j'ai décidé d'aller voir un avocat, de prendre conseil. J'ai fait une demande de séparation en octobre 2008, nous sommes passés en tentative de conciliation en mars 2009. J'ai quitté le domicile avec mes enfants en Mai. Ces huits mois ont été affreux. J'étais prise entre mon désir de ne pas faire souffrir et mon désir de vivre. Mes enfants sont agés de 12 et 10 ans. Le plus grand m'en a voulu et m'a dit des choses que j'ai eu beaucoup de mal à encaisser. Aujourd'hui, cinq mois après mon déménagement, je ne regrette rien. Mes enfants ont compris. D'autant plus que pour me punir, leur père refuse de les prendre. A vous d'être très claire avec vos idées. Soyez sûre de ce que vous voulez. C'est très dur car la culpabilité est énorme. Il faut avoir les épaules solides et un soutien sans faille de vos amis. Attention, vous ne perdrez pas que votre mari mais aussi tout ce qui s'y rattache. Je suis restée en très bon terme avec ma belle famille mais malgrés tout je ne suis plus sur les photos, je ne suis plus dans les fêtes... La question que vous devez vous poser, c'est juste si vous pensez que votre couple peut être sauvé ou non. Les enfants grandissent, comprennent et un jour vivent leur vie. N'attendez pas de rater la vôtre. Vous pouvez m'écrire si vous le souhaitez.

Je vous envoie plein de courage.
Mylène (19/10/09)


 

.......................................................................................................................................................


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil