Elle divorce

Connexion
 

 

 

 

 

Le témoignage de Fabienne

Bonjour, j'aurais besoin d'avis objectifs sur ce que je vis.

j'ai 42 ans, mon mari en a 47, nous nous connaissons depuis 24 ans déjà, et mariés depuis 22 ans, nous avons 3 enfants de 20, 14 et 10 ans.

J'ai toujours fait confiance à mon mari, je pensais ne pas être jalouse, ni possessive et pourtant....
Lui, il sort régulièrement pour danser la salsa, par amour de cette musique et cette danse qui lui rappelle ses racines (d'après lui). Moi, je ne vais pas avec lui, parce qu'il ne le souhaite pas et qu'il répéte souvent qu'il faut avoir des activités non communes, seulement nous ne sortons jamais ensemble ailleurs non plus.

Cela encore j'arrivais à l'accepter, mais il y a eu "elle" que je nommerais ici Léa.
Les détails de leur rencontre je ne les connais pas, le début de leur "communication" fin novembre 2008.
Il connait léa dans une boite de salsa parisienne, soit disant il lui donnait des cours d'espagnol, car elle cherchait à se perfectionner, elle lui envoie un message le remerciant pour les cours, il part 2 semaines en déplacement à l'étranger, il revient 5 jours avant Noel, l'aprés midi de son retour elle l'appelle, il ne répond pas. (j'avais accés à son téléphone et son mail) le lendemain, il l'appelle plusieurs fois et elle aussi, la semaine de noël, il passera son temps à lui traduire des chansons comme un ado et à lui transmettre par mail, il continue à aller danser, quand je lui demande si elle est la bas quand il y va , il me répond qu'il n'en sait rien qu'il ne lui donne pas rendez vous. Donc je suis spectatrice de cette communication.
Arrive le 30 décembre, ou je pars à Paris voir ma fille, lui reste à la maison prétextant du travail à terminer, je retrouverais plus tard un ticket de parking, prouvant que ce soir là il est sorti, et les appels sur son portable vers le numéro de léa correspondent au moment d'entrer au parking comme pour dire "je suis là et toi" '(ce n esont encore que des suppositions)
Le 31 décembre nous le passons à la maison, lui il est instable, il monte et descend l'escalier comme si il était imatient de voir quelque chose.
Le lendemain, j'interroge son téléphone et là je vois qu'il lui a envoyé un sms ( il a changé le nom) mais je ne suis pas tarée, le sms en espagnol dit" j'espère que tous tes reves vont se réalisés, que tu parleras mieux espagnol, que tu danseras mieux la salsa, déjà que tu danses bien que beaucoup de latines, ne change pas ta façon d'être, avec beaucoup de tendresse signé...." je vois rouge à moi jamais il m'écrit des trucs comme ça, il m'a mêmepas souhiaté une bonne année.
Je deviens folle, je lui demande des explications, je balance un tas de choses, il me dit que je me trompe sur cette relation qu'elle un copain etc....
Le lendemain, malgré ma souffrance il sort danser, vous imaginez ma tristesse. Je lui annonce le lendemain que je vais quitter la maison pour pouvoir réfléchir,là il me prend dans ses bras me dit qu'il veut vieillir avec moi et etc....
Donc je reste, il repart en déplacement, il revient, et entre temps je suis allée sur le site de la boite ou il va et je le trouve en photo avec une femme entrain de danser heureux (plusieurs photos comme si c'était un couple) je lui demande si c'est elle il me dit que non et me dit par contre elle est juste à coté.
Plus tard tout le moi de janvier il continue à aller danser et être en contact avec elle par téléphone et mail (jamais dans se sms oumail il y a eu de connotations amoureuse) un jour jel e surprend dehors à minuit entrain de l'appeller,j'entends la conversation, rien de spécial, je lui montre que je l'ai vu, il continue. Et là je lui annonce que je pars, le lendemain je pars chez mes parents à 300km et je le laisse se débrouiller avec les enfants. Je suis partie 10 jours, il m'appelle tous les jours, mais il continue à sortir je le sais par ma fille qu'il laisse seule le soir.
Je rentre car mes enfants me le demande, j'arrive,il dit qu'il est content que je sois revenue.
Plus fort que moi je consulte son tél: et là je vois un autre message "ce fut une soiree fanstastique,je me sens vraiment tres heureux et toi comment te sens tu ce matin" cette fois je suis tres anéantie et pourtant je n'explose pas. je lui demande des explications plus tard par telephone sinon je l'aurais gifflé, pendant 2 heures il me dit qu'il n'y a rien du tout que c'est moi qui suis tres jalouse que c'est rien.j' ai eu envie d'appeler cette fille, il m'a dit ne fait pas ça je vais me payer lahonte de ma vie devant mon groupe de danseur. je ne le fais pas essayant d'être gentleman, mais on se sépare 3 mois où il vivra à Paris chez ma fille, collocation tres difficile car la bas ilsortait et elle ne le supportait pas par rapport à moi. Début le 6 fevrier exactement je l'appelle etlui dit que je veux la vérité sinon je suis déterminée à l'appeller, et là il se mat en colère et me dit c'est pas elle qui m'appelle tout le temps c'est moi, car avec elle ce qu'elle dit c'est agréable, elle me dit des choses gentilles, c'est comme mon pote, et je ne fais rien de mal et il raccroche, une semaine aprés il rentre à la maison pour le week et me dit que c'est fini les cours d'espagnol avec léa et que de toute façon c'est une grosse"conne" et apres plus jamais de sms ni d'appels comme disparue.Mais nous restons separes jusqu'a debut mai, ou il revient, mais moi j'oublies pas, j'ai fait des recherches sur elle je connais son nom prenom numero de tel , son mail,je la retrouve sur facebook, et la je me rend compte que c'est la fille avec qui il etait en photo, menteur, je l'interroge la dessus et la il me baratine. et comme je ne le crois pas il devient violent physiquement, j'en peux plus nous restons 1 mois sans nousparler, entre temps il a change de club de salsa et d'autres copines, et là nous sommes en septembre et j'ai toujours pas pardonné ni oublié, car j'ai l'impression qu'il me cache des choses,je suis entreé encontact avec elle via facebook, elle ne m'a pas répondu..............

Fabienne (ref 23-09-09)

 


 

 

Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com

 

 

 

 

 


 


La réponse de Pierrette

Bonsoir, 
Ils sont tous les mêmes à nous faire croire "monts et merveilles" à nous faire croire qu'il n'ya que nous! Alors il faut choisir, soit on y croit et on peut "trinquer" soit on prend sa vie en mains et on arrête de souffrir.....Car dans la souffrance, réellement on est seule.


Pierrette (23/10/09)

.......................................................................................................................................................


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil