Elle divorce

Connexion





Le témoignage de Pascale

Bonjour, j'ai presque 40 ans, je suis mariée depuis 19 ans et j'ai 3 enfants, mon mari à 44 ans, en février dernier, alors que je suivais une formation qui me tenait à coeur, il m'a annoncé qu'il voulait divorcer, sa désision était prise et irrévocable (achat du guide du divorce, conseils auprès des bons copains qui eux aussi sont divorcés bien sûr!) Il m'a anéantie, j'ai cru que mon coeur ne tiendrait pas le choc, s'en sont suivis des journées sans qu'il me parle ou m'explique pourquoi cette décision, l'indifférence est une douleur terrible surtout aprés 20 ans, je ne l'ai jamais trompé, lui non plus d'ailleurs, j'en suis presque sûre. Petit à petit, il m'a reparlé, et il est revenu vers moi, on a repris un semblant de vie commune, on a entrepris des travaux dans la maison ensemble (le bricolage est un tue-l'amour quand vous vous faites sans cesse crier dessus ) Nous sommes en novembre, je suis maintenant en recherche d'emploi depuis 3 mois et je dois dire que je m'ennuie ferme chez moi, malgré tout ce qu'il y a à faire.
Depuis quelques semaines, il est trés inquiet, plus que d'habitude de son apparence physique, il me demande mon avis pour sa coiffure, et je lui donne, et n'est pas d'accord avec moi et me dis alors que nous n'avons rien en commun, il prend des cours de gym depuis quelques années, il sort parfois avec des copains, ce que je ne lui est jamais interdit, depuis quelques temps, il sort plus, ne me prévient même pas, rentre tard, il s'est mis à vouloir apprendre des danses latines, et sort dans des clubs pour prendre, (j'ai pris des cours moi aussi,,je voulais qu'il vienne avec moi, et n'a jamais voulu)

Quand il sort il oublie de me prévenir parce qu'il s'amuse alors qu'il sait que je l'attends à la maison, il est sorti danser avec d'autres femmes alors que souhaite depuis longtemps qu'il le fasse avec moi, il me dit que maintenant il a des nouveaux amis et que je dois lui laisserla liberté de respirer, que je mon esprit travaille trop parce que je sus au chômage,de mon côté étant sans emploi, je n'ai pas beaucoup de relations sociales, c'est le moment qu'il choisit pour m'abandonner seule chez moi en proie à toute mon imagination, il m'a dit aussi que je l'ennuyais, que je ne le faisais pas rire, qu'il ne s'éclater pas avec moi (cela dit il ne refuse les relations d'ordre sexuelles je suis pas mal du tout) et moi je me dis qu'il me reste au moins ça, mais pour sortir resto et dance c'est pour les autres, il me dit de sortir aussi de mon côte pour se donner bonne conscience, je ne suis pas comme lui, donc les scènes se suivent et se ressemblent, il s'en fiche,il refuse de me comprendre, je pleure,je me réveille courbaturée comme après un marathon tellement ces épreuves sont difficiles, le futur je le vois comme ça: il n'aura plus de temps pour moi, il finira par trouver une femme qui le fera rire, alors j'anticipe et lui ai demandé de nous séparer et d'envisager le divorce, mais il ne veut pas (bien sûr il a la beau rôle) j'ai besoin de conseils sur ces prémices, je n'ai nulle part où aller ni personne à qui tout raconter, je me sens comme une conne, et je ne veux pas non plus le contraindre à sortir si ça le rend heureux, je suis très jalouse, et rien que l'imaginer entrain de danser et s'amuser avec d'autres femmes ça me détruit lentement!
Pascale (ref 01-12-06)




Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com








La réponse de Claudie

Bonjour Pascale,
j espère que les quelques petits conseils que nous vous avons donnés vous aident a vous sortir de votre mauvaise passe
Claudie (13-12-06)



.......................................................................................................................................................






La réponse de Karin

Bonjour Pascale,
Mon témoignage va aller dans le même sens que celui de Claudie : où sont vos limites ? peut-il les repousser indéfiniment ? jusqu'où êtes-vous prête à aller par amour ? d'ailleurs, est-ce encore de l'amour ? ou simplement de l'attachement, ou la peur de la solitude ?... Je me suis retrouvée dans une situation assez similaire à la vôtre il y a deux ans et demi maintenant, avec un homme qui ne m'aimait plus suffisamment pour envisager de rester avec moi, mais encore trop pour pouvoir me quitter. A mon coeur défendant, quand la situation est devenue intolérable pour moi, j'ai dû prendre la décision de la séparation, pour me protéger, parce que je me sentais glisser lentement mais sûrement dans la spirale que vous décrivez. Après 9 mois de séparation au cours de laquelle je me suis rendue compte que, contrairement à ce que je pensais, je pouvais tenir debout toute seule - psychologiquement, mais aussi matériellement, puisque j'ai dû moi aussi retrouver du travail après 15 ans d'inactivité - j'ai découvert en moi des ressources insoupçonnées. Aujourd'hui, c'est moi qui demande le divorce. On ne peut pas faire l'économie de la souffrance. Il faut l'accueillir pour ce qu'elle est : un état transitoire vers un plus grand accomplissement de ce que vous êtes en profondeur... Au travers de cette épreuve, vous avez la possibilité de découvrir qui vous êtes vraiment, profondément, à condition de surmonter la peur... c'est comme un plongeon dans l'eau glacée, on croit qu'on va en mourir, on est entrainé par un courant contre lequel il est inutile de lutter... je crois sincèrement que le secret se trouve dans le "lâcher-prise" : il y a des choses (les sentiments de l'autre à notre égard, par ex.) contre lesquelles on ne peut rien, si ce n'est les accepter. Lutter à contre-courant entraine l'épuisement, c'est stérile. Au contraire, gardez vos forces pour vous reconstruire... Je ne sais pas si cela peut vous aider, mais depuis un an, j'ai consigné toutes mes réactions, réflexions, etc... sur mon journal en ligne (blog)... Pourquoi ne pas faire de même ? moi j'y ai trouvé un grand réconfort dans le partage, l'empathie... ça a été ma thérapie.
Aujourd'hui, comme Claudie, je suis fière du chemin parcouru, je ne regrette rien, mais je peux me regarder dans la glace en me disant que si ce que je suis aujourd'hui ne lui convient plus, moi je sais qui je suis, et je le suis sans lui.
Alors faites-vous confiance, Pascale, et faites confiance à la vie : elle vous le rendra bien...
Karin (08-12-06)



.......................................................................................................................................................






La réponse de Claudie

bonjour. votre mari est tout simplement la "victime consentante" du démon de midi . Il veut vérifier a tout prix que sa séduction est tjs efficace et bien sur , il lui faut le faire auprés de personnes nouvelles..vous , vous représentez tout ce qu il ne veut + : une femme qui le connait sous tous ses angles , avec ses défauts, alors qu auprés de personnes inconnues il peut espérer briller de tous ses feux....évidemment vous souffrez et + il le voit ,+ il se sent plein d allant et d envie de retrouver une nouvelle jeunesse...alors ,me direz vous , que faire? c est a vous de bien peser le pour et le contre, soit vous pensez qu il reviendra vers vous a terme qd il en aura assez d aller fanfaronner a droite et a gauche , soit vous prenez 1 décision énergique et vous le poussez a divorcer . Surtout n oubliez pas de penser a vous , est ce que vous ne seriez pas + heureuse a vivre seule , sans avoir a subir ses nouvelles envies de sortie et de l attendre en pleurant( car cela , et je vous le dit pour l avoir vécu ; cela ne ramène jms personne ) . V ous semblez dire que vous n etes pas mal....dc vous aussi , vous aurez votre chance de retrouvez qqun.. la décision la + dure a prendre est celle de tout quitter...mais le jeu en vaut svt la chandelle , car au moins la c est vous qui déciderez de votre vie . Pensez bien a tout le temps perdu a pleurer sur votre situation. Je sais que c est 1 temps nécéssaire, mais il y a aussi le moment ou il faut arréter pour se reprndre en main .Bien sur vous etes au chomage, mais renseignez vous , peut etre pouvez vous avoir l aide juridictionnelle...Surtout nr restz pas seule avec vos idées noires..deja vous venez d écrire sur ce site , c est que vous voulez commencer a faire le point .Pour voir 1 peu clair ds votre situation financière en cas de divorce , prenez rdz vous avec 1 avocat . Malheureusement , il y a 1 moment ou il faut savoir etre égoiste pour sauver sa peau et son avenir..Je vous souhaite bcp de courage. Moi , je peux vous dire , que ts les vendredis , mon mari partait rejoindre sa maitresse , et j en ai passé des vendredis soirs a pleurer!!!! et puis 1 jour j ai dit stop! et je me suis débrouillée pour sortir ou inviter qqun ts les vendredis soirs pour m empecher d y penser ...et j ai repris pied petit a petit et maintenat qd j y pense , j en souris preque....mais que c est dur!!! mais au bout du compte , je suis fière de moi d avoir réussi a surmonter cette épreuve ...courage courage et penser a vivre!!!!!
Claudie (02-12-06)



.......................................................................................................................................................


























 

 

 

 

 

 

 

 

 

 























 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil