Elle divorce

Connexion





Le témoignage de Sylvie

Bonjour , je m'appelle Sylvie j'ai 30 ans , 2 enfants une fille de 8 ans et un garçon de 4 ans œ , je suis mariée depuis 1997 bientôt 10 ans et je l'ai rencontré en 1992 à l'âge de 16 ans cela fait maintenant 15 ans que l'on est ensemble , lui en a 37. Pour aller à l'essentiel , après notre mariage j'ai toujours travaillé soit dans la restauration rapide soit dans l'hôtellerie , ce qui signifie travail tard le soir et les week-end . Il y avait des hauts et des bas comme partout , mais nous avons toujours été très complices , sur la même longueur d'onde , les mêmes envies , toujours beaucoup de communication entre nous , des rires , des soirées , un couple prit en exemple par notre entourage . 2006 avec le temps toujours la même énergie mais un petit peu moins passionnel , ce que je pouvais comprendre vu le nombre d'années passées ensemble . Des rapports physiques peu nombreux , mais avec nos boulots respectifs , les enfants , pas toujours évident mais bon je me suis adaptée . Puis fin Avril ma belle-mère décède brutalement , gros choc , grande douleur pour mon mari , son père ?bref très dur . Pour rajouter une couche supplémentaire ses 2 grands-parents côté paternel décèdent dans les 2 mois qui ont suivis . Je voyais mon mari souffrir , j'ai tout essayé afin de lui apporter mon aide , il me disais que je ne comprenais pas , qu'il souffrait , qu'il ne savait plus où il en était , qu'il avait besoin de se retrouver de surmonter tout cela . Il est devenu de plus en plus distant , méchant , agressif , blessant . Il sortait de plus en plus , me laissant gérer seule la vie de famille , maison , enfants ,boulot. Je lui posais des questions , me trompait-il , que ce passait-il dans sa tête ?? J'ai alors essayé plusieurs solutions , la discussion qui finissait généralement mal , l'obliger à rester à la maison , j'en avait tellement marre de souffrir car je l'aimais que quand il me disait qu'il avait une réunion , une sortie avec des collègues?. Je ne posais plus de questions car il me reprochait de jouer la police , je l'ai donc laissé faire .

Puis l'été est passé , la rentrée , voyant que rien ne s'améliorait , j'ai décidé d'en savoir plus , d'engager le dialogue , je voulais comprendre ce qu'il se passait . Puis petit à petit il me disait qu'il ne supportait plus la vie de famille , il avait besoin de liberté , il ne voulait plus à avoir à rendre de compte , il voulait mener sa vie seul . Avec tout ce que j'avais accepté jusque là , des rapports physiques toutes les 2 ou 3 semaines , plus de petites attentions , supporter sa mauvaise humeur , ses colères , ses reproches vis-à-vis de la gestion des enfants , de la maison ?Août je change de boulot un nouveau boulot où je travaille de 9h à 18h du lundi au vendredi le rêve , enfin les week-end sont à nous ( enfin pouvoir profiter de ma famille , de mon mari ) une nouvelle vie s'offrait à nous !! Mais non, c'était encore pire ?.j'ai encore pris sur moi pendant 4 mois puis Noël je craque je lui demande de me dire ce qui n'allait pas , il me répondait comme d'habitude qu'il voulait pouvoir sortir comme il voulait sans que je lui demande des comptes , avoir plus de liberté . Pouvoir être 3 jours œ avec nous et 3 jours œ sortir faire ce qu'il avait envie . Puis le 31 il m'avoue enfin qu'il m'a trompée de Juin à Septembre??là tout bascule comment après la vie qu'il ma fait mener , sa méchanceté , son délaissement , parfois son indifférence , je suis toujours restée fidèle , je me suis toujours occupée de tout malgré ma vie ( j'ai également de grosse journée de travail + la maison + les enfants ) car je l'aimais et dans ces cas là on se rend compte que par amour on est capable ou plutôt on accepte des choses qu'on n'imaginait pas . Maintenant je ne sais plus quoi faire , comme j'ai encore des sentiments je n'ose pas divorcer , mais d'un autre côte je me sens si mal d'avoir été trompée , même si il me dit qu'il n'y avait pas de sentiments que quand ils se voyaient il n'était pas lucide/sobre , plus lui-même . Quand il s'est rendu compte que ce qu'il faisait était une grosse bêtise il a mis un terme mi-Septembre à cette relation . Comment accepter cela en sachant que moi aussi je souffrais on ne sait pas occupé de moi mais moi je ne l'ai pas trompée de peur de le perdre , mais lui il l'a fait .

Il me dit que je peux demander le divorce pour faute , qu'il me donne tout car tout est de sa faute , qu'il n'était pas un bon mari , que je ne méritepas cela , qu'il regrettera toujours ce qu'il m'a fait et ce que nous vivons actuellement , qu'il préfèrerait être le seul à souffrir , et qu'il ne me demande pas de lui pardonner car lui trouve cela impardonnable et qu'il n'est pas fier de ce qu'il a fait , que je suis une femme exceptionnelle , d'une bonté / générosité inimaginable , qu'il a encore des sentiments pour moi . J'essaye de trouver une solution , peut-être la séparation de corps pour y aller en douceur , car je ne sais pas si je vais être capable de me séparer de lui et paradoxalement vais-je réussir à repartir à zéro avec lui sachant tout cela ( moi qui disais toujours que si on me trompait un jour je ne me laisserai pas faire?) . Voilà je pense avoir besoin d'aide pour y voir plus clair , j'ai 2 enfants qui comptent sur moi , je dois surmonter cette
nouvelle épreuve . Merci de m'avoir lue .
Sylvie (ref 05-01-07)




Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com



































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 























 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil