Elle divorce

Connexion




Le témoignage de Sylvain

Je suis un homme et pourtant ma souffrance face à la demande de divorce de mon épouse, me semble être aussi douloureuse que celle d'une femme. Effectivement, il a 3 mois environ ma femme m'a annoncé son désir de quitter le domicile conjugal, en évoquant le fait de ne plus m'aimer. Nous vivons ensemble depuis 7 ans et nous sommes marié depuis 3 années, nous avons en commun une petite fille de 2 ans et un garçon de son premier mariage âgé de 8 ans que je précise avoir élever comme mon enfant et l'aimer aujourd'hui sans aucunes différences.
Nous avons construit une maison et avions bien installé notre vie, comme la plus part d'entre nous. A ce jour la seule réponse a ma demande concernant le pourquoi de cette amour disparu n'existe pas, non sa seule réponse et qu'elle n'a rien a me reprocher, mis à part le fait d'avoir été un peu trop jaloux ces trois dernier mois que j'ai aussitôt justifié du fait qu'elle devenais distante, bien entendu j'ai soupçonné un éventuel amant et je peux certifier avoir employé tous les moyens nécessaire à cela, qu'il n'existe aucun résultat positif.
Alors j'ai reformulé ma question et mon épouse a justifié sa décision en évoquant le besoin d'être seule avec nos deux enfants. Donc je souffre doublement car j'aime cette femme plus que tout et je reste sans explication concernant sa demande tout en vous assurant qu'elle a osé me préciser être un mari idéal. Alors vu que ce site s'adresse particulièrement au femmes, je tenais a vous rappelez qu'il a des hommes bien dans ce monde et que parfois ces hommes souffrent tout autant que vous Mesdames et qu'ils n'ont pas forcément plus de volonté pour affronter ce type de situation.
A toutes les personnes dans la douleur n'oublions pas la force naturel qu'est le temps.
Sylvain (ref 01-05-07)




Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com











La réponse de Danielle

 

bonjour sylvain ,je m'appelle danielle et j'ai lu ton temoignage car j'ai annonce debut mars à mon mari que je souhaitais une separation. depuis il sait peu exprimé il me demande du temps car il ne sait plus ou il en est de notre vie commune. si je demande cette separation s'est que depuis plusieurs annee je ne trouve plus de complicite avec lui ;autant dans la vie de tous les jours ,que dans les moments d'intimité. c'est venu comme ça "les pépins de la vie " "le manque de communications" (mon mari parle peu) toi sylvain parle tu a ta femme pour lui dire tes peurs,ta souffrance et ton envie de la garder. mon mari ne dit peut etre rien car cette separation lui convient finalement.
courage a toi 

Danielle (06-05-07)



.......................................................................................................................................................






La réponse de Karine

 

bonjour sylvain, je viens de lire ton témoignage et je vois ma situation d'il y a deux ans et demi maintenant. J'étais très mal à l'époque et me posais bcp de questions sur moi même et donc j'ai tout remis en question et mon couple également. J'ai décidé de me séparer de mon mari parce que je ne l'aimais plus suffisamment fort pour continuer à vivre une vie de couple. Je savais aussi que je devais vivre autre chose dans ma vie, d'autres expériences (je l'ai connu très jeune, nous avions 17 ans...) Je veux juste t'apporter mon témoignage pour te dire de surtout ne pas rentrer dans cette colère, cette haine qui arrive très rapidement. Essaie de garder le contact avec elle en toute sérénité, pour vos enfants déjà et surtout pour vous deux car vous ne savez pas ni l'un, ni l'autre ce que l'avenir vous réserve... Peut-être reviendra t elle vers toi un jour plus ou moins lointain ? si tu l'aimes, essaye de lui donner du temps pour vivre ce qu'elle a besoin de vivre. Je sais que si mon mari avait su m'écouter, être patient en me laissant vivre ce mal être librement (c t trop dur pour lui et il a avoué plusieurs mois après avoir regretté de ne pas avoir essayé), s'il n'avait pas laissé cette haine s'installer envers moi, il aurait pu me récupérer. Je serais revenu vers lui... Aujourd'hui, je ne regrette absolument pas ma décision car j'ai découvert quelqu'un de méprisant, de haineux. J'en ai aussi bcp souffert, la haine peut amener à la destruction sans problème. La seule chose que je regrette sincèrement est que nous n'ayons pas su préserver notre couple. S'il avait su m'entendre, entendre ma détresse, mon mal de vivre, nous aurions pu reprendre notre couple sur des bases bcp plus solides du fait de ce que j'ai vécu ensuite. Tu sais, je ne sais pas comment réagira ton épouse mais laisse lui du temps, ne change pas vis à vis d'elle, ne la hais pas. Vis ta vie toi aussi s'il le faut mais essayez surtout de conserver ce lien de tendresse qui vous lie encore. Ne laisse pas la haine s'installer, elle est dangereuse...
Je te souhaite plein de courage, et saches surtout que la vie ne s'arrête pas avec une histoire d'amour,c douloureux mais çà fait aussi grandir ce genre d'expérience.
Karine (06-05-07)



.......................................................................................................................................................










































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil