Elle divorce

Connexion





Le témoignage de Marie-Christine

Bonjour,
Tout d'abord, merci de votre offre d'interface entre femmes embarquées un jour dans la même souffrance...
J'ai 51 ans, mon mari 47. Nous étions mariés depuis 18 ans et avons 1 fille de 14 ans, réfractaire à l'autorité et pénible à vivre. Mon mari m'a quittée il y a 8 mois pour aller vivre avec une secrétaire de son service âgée de 29 ans. Celle-ci l'"écoutait" lorsqu'il lui confiait sa "galère" avec sa fille... J'ai été percutée de plein fouet !
Après m'avoir laissé tout ce temps pour encaisser le choc, il me demande le divorce, sans me laisser une chance et s'exprimant assez peu sur ses raisons (mise en doute de ma part de sa fidélité -il était adjoint au maire et côtoyait de ce fait beaucoup de monde, dont des femmes pour certaines divorcées, donc dangereuses, et mes côtés un peu "pingres"... en gros, c'est cela... mais c'est tout). La blessure sentimentale et narcissique est abominable. Je l'aime toujours, il dort avec une autre, vit pas loin de chez moi, et semble serein vis-à-vis de la décision qu'il a prise de me laisser seule à un âge mûr. Nous avons mis en application avant même la procédure, la garde alternée pour notre fille, qui ne la vit pas très bien (mais pas suffisamment de temps pour le recul).
Ma question est la suivante : j'ai choisi de m'en sortir et d'être positive, mais dans le fond de moi-même, je crois qu'à mon âge, c'est foutu pour refaire ma vie ! Certaines femmes de la cinquantaine confrontées à un divorce complètement subi, ont-elles réussi à reprendre le dessus, à y croire et à revivre ? Sincèrement, est-ce -bien que sûrement âpre- possible ? Je pense connaître les "trucs" : ne pas rester chez moi, sortir, communiquer,
entreprendre de nouvelles activités, etc.. etc... Certes, mais j'avoue être sceptique, même si j'espère rencontrer à terme quelqu'un d'autre. Je vous écris car depuis 8 mois, je me booste pour émerger et croire en une réparation ! Malgré cela, je fais souvent 2 pas en avant puis 3 en arrière, parce que j'ai envie de me terrer comme un animal malade et que je sais qu'il ne faut pas. Avoir le témoignage de femmes qui se sont trouvées dans un état d'esprit similaire au mien en ce moment, et qui ont retouvé sourire et peut-être à nouveau la tendresse me serait précieux.
Bravo pour votre site et merci d'avance.
Marie Christine (ref 07-11-06)




Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com




























 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil