Elle divorce

Connexion




Le témoignage de Sandrine

Bonjour, je m'appelle Sandrine, il est presque 3H du mat, je ne peux pas dormir. En fait, il y a une semaine, j'ai pris la décision de parler à mon époux de ce que je ressentais c'est-à-dire du négatif. J'avais l'impression qu'il me trompait, mais il n'en est rien selon lui. Après avoir passé la semaine à corriger mes défauts (rentrer tard à cause du travail et donc de le délaisser car j'étais fatiguée après avoir préparée à manger) et une soirée sympa au ciné jeudi, il vient de rentrer à + 21H parce qu'il avait besoin d'être seul pour réflechir, et en rentrant il m'a annoncé que c'était terminé entre nous, qu'il voulait penser à lui, qu'il ne ressentait plus d'amour pour moi, plus de passion... qu'il garde vos bons moments dans sa mémoire mais que voilà il veut autre chose mais il ne sait pas quoi et il veut tourner la page. Je ne mange plus, je ne dors plus, j'ai également perdu 4 KG car dès que je veux manger mon corps renvoie le tout. Je reste coquette pour lui plaire mais rien n'y fait. on est ensemble depuis 17 ans et mariés depuis 2 ans. il y a un mois, nous avons passé notre 2ème anniversaire de mariage à Amsterdam, ville romantique et tout s'est bien passé enfin je le pensais. Nous n'avons pas d'enfant, c'était notre projet pour 2008 suite à une mutation prof que j'ai eu au 1er janvier 2007, on avit décidé de repousser ce projet qu'il attend depuis longtemps. Nous nous connaissons depuis l'age de 19 ans et nous en avons 36 aujourd'hui. Nous avons acheté une petite maison en 2000 et depuis 2 ans nous sommes en travaux afin d'agrandir cette maison pour nos futurs enfants que nous n'aurons jamais. Les travaux ne sont pas terminés, nous avons également un adorable chien qui ressent les choses négatives qui se passent entre nous car son comportement change aussi, il devient pot de colle et il fait des cauchemars la nuit. ref, je suis aussi déprimée, je ne sais plus quoi faire. j'ai gardé cela pour moi mais un ami m'a fait craquer sur le fait que je ne mangeais plus, il pensait que j'étais enceinte... hélàs, non. Ca m'a fait du bien de me confier à lui par écrit car c'était plus facile mais comme ma mère à qui j'en ai parlé de vive voix, il n'y croyait pas car à nous voir on était le couple idéal pour tout le monde, on partageait tout, les mêmes passions, on faisait tout ensemble. Personne ose y croire, tout le monde pense que c'est passagé mais hélàs ça ne l'est pas, il me l'a dit ce soir. cette semaine a été éprouvante, j'ai des difficultés aussi à me concentrer sur mon travail, je ne dors plus, je ne mange plus, bref oui, je déprime et là j'essaie de me vider en parlant avec vous. Lui, il dort, il ne s'est même pas aperçu que je n'était plus là, alors qu'avant si je me levais, ça le réveillait et il venait voir si tout allait bien. Je souffre à en mourir. il ne me parle pas encore de divorce ni de séparation réellement car il veut continuer à me voir mais sans amour. Je ne peux pas vivre sans lui car hélàs je l'aime encore et quand je pense à tout ce qu'on a traversé ensemble, la maladie, les joies, les peines suite à des décès, nos voyages si merveilleux... On a bcp d'amis en commun et il est le parain du fils de mon cousin qui est son meilleur ami donc on sera forcément après notre séparation contrain à se revoir et j'ai peur de le voir avoir une autre fille. Comment on en est arrivé là ? Pourquoi, on ne peut pas se donner une autre chance ? Je ne sais pas quelle attitude adopter. Le détester parce q'il me quitte ? La séparation serait peut-être plus facile ? On ne parle pas de la séparaion de nos biens mais hélàs il faudra un jour proche en parler. On dort encore dans le même lit comme 2 copains. Il ne dormait plus depuis 2 jours car il ne savait pas comment m'annoncer le pire. Maintenant que c'est fait, il dort comme un bébé. J'ai peur de vivre sans lui même si je sais que je peux compter sur mes parents. Comment faire un trait et tourner la page comme il le dit après 17 années de bonheur et comment perdre aussi une partie de mes amis et de ma famille entre autre sa mère avec qui je m'entends si bein ? Comment toutes ses personnes vont-elles réagir ? J'ai honte, à mon travail, ils pensent que j'ai une gastro parce qu'il y en a plein chez nous en ce moment. Comment avouer mon malaise, ma peine au plus profond de moi ? Je passe d'un état d'esprit fort à vouloir le reconquérir, à un esprit de c'est terminé regarde la réalité en face, à la déprime. Je doute de tout... je ne fais plus de projet d'avenir, je suis dans le néant et maintenant je sais vraiment ce qu'on ressentit mes amis qui ont vécu une séparation avant moi. Merci de m'avoir écoutée, ça m'a fait du bien de vider mon esprit triste et hanté.

Sandrine (ref 14-10-07)




Réagissez à ce témoignage : entrenous@elledivorce.com











La réponse de Jaco

Sandrine
Vous savez, il n'y a pas que les hommes qui réagissent de cette façon.
Je parle en tant que maman. J'ai un fils de plus de 30 ans qui est en train de se séparer de son épouse
après 9 ans de mariage et deux beaux enfants.
Ma belle fille n'a pas été épargnée par la vie. En effet, elle a perdu son papa qui s'est suicidé peu de temps avant noël, il y a maintenant à peu près 7 ans. En suite elle a eu un cancer du sein durant sa dernière grossesse,
avec tout ce que cela compose : ablation ? chimio ? rayons et enfin traitement. Maintenant elle va mieux côté santé, nous l'espérons tous. Mais là, elle vient de perdre complètement la tête. Elle veut vivre (cela tout le monde peut le comprendre) ? en profiter (de quoi ???) et vient d'annoncer à mon fils qu'elle ne l'aimait plus que comme le père de ses enfants ??? Qu'est-ce que cela veut dire ?
Mon fils est complètement perdu ? il a perdu plus de 10 kgs en moins de 2 mois et refuse l'aide de ses proches. Il n'a plus qu'une obsession, garder sa femme qu'il aime plus que tout mais également ses enfants.
Toutefois devant la vie infernale que lui menait son épouse, il a décidé de quitter le domicile conjugal avec toutes ses conséquences. Il se jette dans son travail, faisant des heures pas possible pour tenter d'oublier et moi je me retrouve impuissante.
Quoi lui dire ? Lui ouvrir les yeux ? Cela se retournera peut être contre moi dans quelques temps ?
J'avais tant souhaité son bonheur à tous les 4, maintenant qu'il semblait y avoir un peu de répit dans la suite de tous les évènements passés.
Je ne sais quoi faire et voudrais tant l'aider, mais comme l'on dit si bien, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
J'ai peur qu'il ne fasse une bêtise et tout comme vous je passe mes nuits à réfléchir, pleurer et à me lever le matin plus fatiguée que la veille.
Je crois toutefois qu'il faut laisser le temps au temps et que le goût à la vie reprendra ses droits, à moins que ma belle fille n'accepte de donner une nouvelle chance a leur couple, mais là seul l'avenir nous le dira.
En attendant, les fêtes de fin d'année vont être bien bien tristes.
Jaco, une maman en détresse.
Jaco (20-11-07)



.......................................................................................................................................................






La réponse d'Anne

Comme je comprends votre déprime mais vous savez les hommes ne voient que ce qu'ils veulent voir et ne s'aperçoivent jamais de notre souffrance. ILS nous culpabilisent et nous rendent responsables de tous leurs actes Pensez à vous,soyez égoiste à quoi cela sert il de nous sacrifier pour eux de toute façon nous avons toujours tord alors vivez, amusez vous, faites vous plaisir nous n'avons qu'une vie et profitez en bien ils ont moins de scrupules que nous
Anne
(15-10-07)



.......................................................................................................................................................



































































Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
accueil