Elle divorce

Connexion

Le sort des pensions de réversion


Les pensions de réversion
C'est une pension qui est reversée au conjoint survivant par les organismes sociaux. En principe vous conservez ce bénéfice quelle que soit la forme de divorce. La pension de réversion n'est pas réservée aux femmes, les hommes peuvent aussi en bénéficier.

 

Quelles sont les conditions ?
Il faut être âgé d'au moins 55 ans, et avoir des ressources qui n'excèdent pas 18.428,80 € par an si vous vivez seul, ou 29.486,08 € par an si vous vivez en couple. 

 

Si votre conjoint est remarié depuis plus de deux ans, la pension de réversion sera repartie entre vous et le conjoint survivant au prorata des années de mariage respectives. Sachez que la répartition est faite une fois pour toute, tant et si bien qu'à la suite du décès d'un des bénéficiaires la part de l'autre n'est pas pour autant augmentée.


Les pensions civiles et militaires : Elles suivent le même régime que les pensions de réversion; mais la différence réside dans le fait que lorsque l'un des bénéficiaires décède la part de l'autre est augmentée d'autant.

 

Les autres retraites complémentaires : Compte tenu des multiples régimes en vigueur, renseignez-vous auprès des organismes collecteurs.

 

Dans certains régimes spéciaux la condition de non-remariage demeure. Dans ces régimes, le remariage fait perdre la pension de réversion.


Aucun commentaire sur cet article

    Soyez le premier à donner votre avis sur cet article

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
juridique