Elle divorce

Connexion

Nom de jeune fille ou nom d'épouse : Que choisir?

par O Rousseau


"A la suite du divorce, chacun des époux perd l'usage du nom de son conjoint. L'un des époux peut néanmoins conserver l'usage du nom de l'autre, soit avec l'accord de celui-ci, soit avec l'autorisation du juge, s'il justifie d'un intérêt particulier pour lui ou pour les enfants." (Article 264 Loi nº 2004-439 du 26 mai 2004 art. 16 Journal Officiel du 27 mai 2004 en vigueur le 1er janvier 2005)
Autrement dit, connue depuis des années sous ce nom d'épouse, vous allez devoir renoncer à une part de votre identité, en changeant de nom.
Vous avez peut-être hâte de retrouver votre nom de jeune fille, ou au contraire vous hésitez à franchir le pas car vous mesurez mal les conséquences de ce changement.
Alors, comment faire son choix ? Comment s'y prendre ?

 

Conserver son nom d'épouse après le divorce, c'est possible, la loi le permet sous certaines conditions :

- Vous devez d'abord en faire la demande.

- Vous devez ensuite obtenir l'accord de votre ex-mari ou l'autorisation du juge.

 

Cette autorisation est donnée au cas par cas, en fonction de l'intérêt particulier que représente pour vous ou pour vos enfants ce nom.

 

Exemple : vous exercez une profession libérale, vous êtes un chef d'entreprise ou une élue de votre commune, la notoriété attachée à ce nom est indiscutable. Dans ce cas, le juge vous donnera plus facilement son accord.

 

Le juge a le droit d'assortir l'autorisation de quelques restrictions :
- l'usage du nom limité dans le temps ou limité à l'activité professionnelle, par exemple.
Pas question pour votre ex-époux de revenir sur son consentement, il est définitif, sauf si vous utilisiez abusivement l'autorisation qui vous a été donnée.

 

L'autorisation de conserver votre nom d'épouse devra être consignée sur la convention de divorce et servira de preuve dans toutes vos démarches.

 

Que se passe-t-il dans le cas d'un remariage ?

L'accord de votre ex-mari devient caduc et vous perdez le droit d'utiliser son nom, sauf si, en l'absence de précision sur la convention définitive de divorce, le tribunal décide de remettre en cause ce principe et vous autorise à conserver le nom de votre ex-conjoint. (De récentes décisions du tribunal ont été prises dans ce sens).

 

Et sur le plan psychologique ?
Au-delà du contexte juridique, il faut bien reconnaître que la décision de changer ou pas de nom n'est pas simple à prendre, car le côté psychologique joue un grand rôle, sachant que le changement de nom s'apparente un peu à une « perte d'identité ».


Pourtant, le nom d'épouse n'est qu'un nom d'emprunt et reprendre son nom d'origine ne devrait pas poser de problèmes d'autant plus que cela correspond à la réalité des faits : « Je ne suis plus l'épouse de Monsieur X, donc je ne porte plus son nom ! »
Mais, lorsque vous avez un enfant, changer de nom revient à porter un nom différent du sien. Après avoir vécu le traumatisme de la séparation, l' enfant doit alors subir une nouvelle épreuve.

 

Comment leur faire comprendre que leur mère porte un autre nom surtout lorsqu'ils sont petits ? Même si les enfants de parents divorcés ne sont plus aujourd'hui considérés « hors norme », vous n'empêcherez pas les impitoyables railleries des copains de classe, ce qui finit par atteindre le moral des petits et des grands.

 

Aux perturbations psychologiques, viennent s'ajouter les complications de la vie courante liées à ce nouveau nom. Les démarches les plus simples se transforment vite en casse-tête :
- une entrevue avec l'instituteur, un rendez-vous chez le docteur, une fête chez un copain ?..
Comment dois-je m'annoncer ? Sous quel nom a été pris le rendez-vous ?
Vous êtes en permanence contrainte malgré vous de justifier votre identité et votre position de mère, ce qui à la longue finit par devenir pesant.   

 

Dans ces conditions, si vous et vos enfants vivez mal un futur changement de nom ou si tout simplement vous avez du mal à vous décider, il est préférable de demander dans un premier temps de conserver votre nom d'épouse, puisque la loi vous y autorise.
Vous y gagnerez en sérénité et votre vie au quotidien s'en trouvera simplifiée.
Plus tard, lorsque les blessures de la séparation seront refermées, que les enfants auront l'âge de comprendre, vous aurez la possibilité de réexaminer la question et éventuellement de reprendre votre nom de jeune fille.  

 

Quelques informations pratiques :

Prévenez par courrier les organismes suivants de votre changement de situation en joignant la copie du jugement de divorce :

- Poste
- Employeur
- Impôts
- Sécurité Sociale
- Allocations Familiales
- Banque
- Bailleur
- Organismes de prêts
- EDF
- Opérateurs de téléphonie
- Assurance > Changement d'adresse qui prévenir ?

 

> Modèle type de lettre changement de nom tous organismes



4 commentaires sur cet article

  • maillaryle 30.01.2015
    je voudrais mettre à jour mon nom de jeune fille maillary . isabelle car je suis divorcé depuis un ans. et mon recevoir mes informations sécurité sociale cela serai plus facile. ainsi que mon accès à ma banque et mes messages sur ma messagerie
  • maillaryle 30.01.2015
    je suis divorcée je veux mettre mon nom maillary. sur mon profil facebook
  • christellele 02.02.2012
    bonsoir bleyzac, je suis exactement dans le même cas que toi, j'a i divorcée en 2005 et j'ai gardé mon nom marital pour mon fils. mais aujourd'hui les choses changent et souhaiterais vraiment récupérer mon nom de jeune fille ; hors depuis un an je suis dessus et personne n'est capable de me renseigner. puis-je refaire tout simplement ma carte d'identité et ensuite les autres documents suivront,... je ne sais pas du tout. avais-tu eu des réponses à ton commentaires ?*
    merci d'avance
  • bleyzacle 02.12.2011
    ayant divorcé en 2007 et j'ai conservée le nom de mon ex époux aujourdhui j'aimerai reprendre mon nom de jeune fille sachant qu' a la sécurité social mon emis avec mon nom de jeune fille que dois je faire pour le reste des papiers carte d'identité, permis edf etc cordialement

Votre commentaire sur cet article - Identifiez vous

Email Mot de passe  
Charte d'utilisation du site | Mentions Légales | Recrutement | Protection de la vie privée | Pourquoi ce site | Qui sommes nous
juridique